NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Paris, quatrième ville la plus attractive du monde





Dans le classement du cabinet PwC, Paris vient d’atteindre la quatrième place des « villes à opportunités ». Londres, Singapour et Toronto sont les seules villes à devancer la capitale française.


ILD
ILD
Malgré tout, Paris reste une ville attractive. La publicité internationale a eu beau être des plus dramatiques ces derniers mois, la capitale française ne perd pas de sa superbe, si l’on en croit le classement publié par PwC. Le cabinet de conseil vient de placer Paris à la quatrième place des « Cities of opportunity ».

Derrière Londre, Singapour et Toronto, Paris est juste devant Amsterdam et New York. « Un très bon score pour la capitale française pourtant si souvent décriée pour son manque de dynamisme, la cherté de ses loyers, son manque d'attractivité pour les start-ups, etc... Mais, il est exact que Paris pèche encore un peu sur certains de ces points » rapporte le site La Tribune.fr.
 

Meilleure qualité de vie, économie point noir

« Globalement, sur les trente villes en compétition, Paris est dans le wagon de tête quels que soient les critères retenus. Elle est même la seule métropole à être classée dans le « top 10 » pour neuf familles de critères sur dix. Ces critères sont d'ailleurs très variés : puissance économique, transports et infrastructures, maturité technologique, rayonnement culturel, etc » explique le site.

Dans le domaine de la qualité de vie, Paris est même première avec New York. Avec le meilleur réseau de transports, la deuxième vie culturelle et le troisième au classement des espaces verts. Si le système éducatif et les universités sont aussi un argument en faveur de Pars, la sphère économique reste le principal handicap. « Il est exact que c'est sur le volet économique que Paris est la moins bien placée, même si c'est relatif. Ainsi, Paris occupe la 7eme place s'agissant de la productivité, la 9eme pour les investissements étrangers et la 3ème pour les sièges sociaux. Mais d'autres indicateurs, moins favorables, comme la croissance et l'emploi, font que, in fine, Paris chute de quatre places (à la 8eme) pour le critère économique » confirme l’article.