NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Philippe Laratte: audace et créativité au naturel





Dans une économie où la valeur repose de façon croissante sur la créativité et l’innovation, les parcours atypiques et audacieux deviennent des gages de réussites. C'est notamment ce que démontre le parcours de Philippe Laratte, patron de la marque Boutique Nature, qui à l’issue d’une carrière de cadre international, a fait le pari de mettre son expérience au service de la filière française des produits naturels et de bien-être.


« Il y a quelques années encore, mon parcours aurait dérouté. Mais aujourd’hui, il suscite une curiosité bienveillante. Quelque chose a changé. Les carrières rectilignes et les dirigeants issus du sérail font moins recette. La curiosité, la passion et l’ouverture d’esprit retrouvent droit de cité dans le monde professionnel, et c’est tant mieux », se réjouit Philippe Laratte.

Philippe Laratte: audace et créativité au naturel

Passion et goût du risque

Il est vrai que la trajectoire professionnelle du patron de Boutique Nature n’est pas banale. Avant de prendre la tête de cette PME spécialisée dans la diffusion de compléments alimentaires et de cosmétiques naturels, Philippe Laratte a en effet travaillé aux quatre coins du monde pour de grandes entreprises comme Johnson&Johnson, Cinzano et Unilever. Expert reconnu en marketing, il est même devenu directeur marketing de Coca Cola en France, puis au niveau européen. Des fonctions certes très prestigieuses mais qui ne prédestinent en rien à s’investir dans la filière des produits naturels! Ce pari professionnel aurait d’ailleurs sans nul doute été vivement réprouvé par la plupart des conseillers en gestion de carrière : trop risqué, sans doute... « Ma décision résulte d’une équation personnelle », confirme Philippe Laratte. Et d’expliquer : « J’ai toujours considéré qu’il n’y a pas de réussite professionnelle qui vaille sans passion. Or la passion, en amour comme en affaires, implique nécessairement une certaine prise de risque que j’assume parfaitement. Le risque est d’ailleurs consubstantiel à l’acte d’entreprendre. Créer ou développer une entreprise, c’est toujours un pari sur l’avenir, surtout sur un marché en cours de développement comme celui des produits naturels. Rien n’est jamais acquis ni établi. Mais  c’est justement cela qui est excitant. »

Créativité collective

Fort de ses compétences en marketing, Philippe Laratte a ainsi identifié une série de verrous à faire sauter pour assurer le développement de la filière des produits naturels. Un exemple : constatant que ce marché se signale par une multitude de conditionnements, de dosages et de présentations qui déroutent les clients, le patron de Boutique Nature a entrepris d’apporter une attention tout particulière à la lisibilité des emballages. « Pour conquérir de nouveaux clients, nous avons le devoir de leur offrir une information fiable, complète et accessible tant sur la composition du produit que sur la façon dont il convient de les utiliser. » Ce regard neuf est un atout crucial et un levier permanent d’innovation. En effet, comme le souligne l’expert en créativité Ivan Graviloff, « être créatif, c'est sortir de sa routine. Il faut regarder le problème avec un autre œil, envisager les choses d'un autre point de vue ».  
 
Un état d’esprit que Philippe Laratte entend, pour sa part, cultiver sur un mode collectif. « La créativité n’est jamais solitaire. Elle naît de la rencontre, voire même de la friction ou de la confrontation. C’est lorsque les idées des uns se frottent et se heurtent à celles des autres que l’étincelle jaillit. Comme je l’ai maintes fois constaté, la créativité n’est pas tributaire du budget alloué à la R&D car tous les collaborateurs de l’entreprise peuvent se montrer innovants. A condition qu’on le leur permette. Le niveau de créativité dépend avant tout de la pratique managériale et de l’état d’esprit qui règne dans l’entreprise », explique-t-il.

Agilité et esprit d’équipe

Une démarche pas toujours facile à mettre en œuvre concrètement mais qui, à l’entendre, fonctionne à merveille au sein de son entreprise. « Les hommes et les femmes de Boutique Nature figurent parmi les plus inventifs que j’ai rencontré au cours de ma vie professionnelle. Ce qui n’est pas étonnant puisque ce sont des pionniers d’une nouvelle approche de la santé et du bien-être en même temps que des esprits scientifiques mus par l’esprit de découverte. » Autre avantage déterminant : Boutique Nature est une structure à taille humaine dans laquelle les rapports sont personnels et les échanges directs. « Nous constituons une véritable équipe. Et comme nous sommes unis par des valeurs communes, nous pouvons nous parler avec franchise. Lorsque quelqu’un a une idée ou lorsqu’il faut donner naissance à un projet, je peux réunir très rapidement la plupart des collaborateurs pour travailler de façon transversale. Pour moi qui ai évolué auparavant dans de grands groupes, cette agilité est un motif de satisfaction presque quotidien en même temps qu’une source d’efficacité redoutable. »

Projets porteur de sens

Enfin, pour ne rien gâcher, Boutique Nature offre à ses collaborateurs la possibilité de s’investir dans des projets porteurs de sens et utiles à la société. Une dimension capitale pour Philippe Laratte : « Boutique Nature n’est pas une entreprise comme les autres. Elle s’est donnée une mission extrêmement enthousiasmante : mieux diffuser les produits mais aussi et surtout une information claire et professionnelle, qui permet d’avoir une approche plus équilibrée de la santé et du bien-être. C'est une part essentielle de notre métier, et c'est ce qui fonde sa valeur ajoutée aux yeux des consommateurs. Nous sommes dans une démarche de service: nous nous efforçons au quotidien de dépasser le simple stade transactionnel. » Et ne dites pas à Philippe Laratte que cette professionnalisation de la filière naturelle et bio risque de lui faire perdre sa spécificité. « Raisonner ainsi, revient à considérer que ces produits bénéfiques doivent rester l’apanage d’une minorité d’individus mieux informés ou plus fortunés que les autres. C'est parfaitement antagoniste à notre vision ! »
 
Emblématique de cette nouvelle génération d’entrepreneurs déterminés à promouvoir de nouvelles façons de produire et de consommer plus respectueuses des équilibres naturels, Philippe Laratte se refuse aussi à opposer esprit d’entreprise et développement durable. Il va même plus loin, considérant que le fonctionnement du marché contribuera nécessairement à modifier le comportement des entreprises dans le bon sens. « Les entreprises qui survivent et prospèrent sont celles qui répondent aux demandes de leurs clients et de la société. Or il faudrait être aveugle pour ne pas percevoir l’aspiration actuelle  à consommer de façon plus naturelle, équilibrée et responsable… ». A travers ces quelques confidences, on découvre que la trajectoire professionnelle de Philippe Laratte obéit à une forme de cohérence et qu’elle annonce peut-être des basculements plus significatifs dans la façon dont chacun conçoit le fil conducteur d'une carrière.