NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Pour devenir propriétaire il faut gagner au moins 4 569 euros par mois





Europe 1 et Le Parisien-Aujourd’hui en France publient l’enquête annuelle d’Empruntis.com sur l’accès à la propriété. En huit ans les revenus d’un ménage qui achetait étaient de 3 600 euros, aujourd’hui ceux qui achètent gagnent en moyenne 4 569 euros par mois.


DR illustration Le Parisien
DR illustration Le Parisien
L’augmentation du prix de l’immobilier a eu beau ralentir depuis 2011, l’accès à la propriété ne s’est pas simplifié. Une enquête réalisée par Empruntis.com, publiée par Europe 1 et Le Parisien-Aujourd’hui en France , montre que l’achat est de plus en plus réservé aux 20% des ménages les plus aisés.

En huit ans, de 3 600 à 4 569 euros

Les ménages qui ont acheté en 2013 disposaient en moyenne de 4 569 euros de revenus mensuels, c’est 1 000 euros de plus qu’il y a huit ans. L’enquête montre que ce sont surtout les critères bancaires en matière d’apport qui ont augmenté pour atteindre la moyenne de 51 978 euros. « L’augmentation de ce chiffre, d’année en année montre bien que les nouveaux acquéreurs sont de plus en plus aisés et que l’acquéreur moyen n’est pas, ou presque plus, Monsieur ou Madame tout le monde. Et les chiffres dont nous disposons sur les revenus nets moyens ne font que confirmer cette triste réalité » a expliqué à Europe 1 Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis.

Emprunt moyen record de 168 409 euros

En 2012, l’emprunt moyen des Français était de 159 768 euros. Cette année il a augmenté de quasiment 10 000 euros en atteignant la somme moyenne de 168 409 euros. Le record de 2010 de 166 239 € est battu.
 
Le site spécialisé consacre une partie à la ville de Paris dont les chiffres « donnent le tournis ». « Si on considère le montant moyen du bien immobilier à Paris (160.658 euros d’apport + 302.664 euros d’emprunt), on arrive à un bien moyen d’une valeur de 463.322 euros, soit 56m² intramuros » expliquent les rédacteurs de l’enquête. Avec un taux de 3,40% sur 20 ans « il faudra rembourser 1.740 euros si vous disposez de l’apport, soit des revenus nets nécessaires de 5.220 euros (pour répondre au critère de 33% d’endettement) et si vous ne disposez pas de l’apport, une mensualité de 2.663 euros, soit des revenus nets de 7.989 euros. »