NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Qui êtes-vous sur Facebook ?





Avec ses 757 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, le réseau social Facebook connaît un engouement durable et incontesté. Cependant, ce succès est régulièrement mis à l’épreuve par les polémiques. Certaines pratiques de récupération de données personnelles, souvent à des fins publicitaires, sont particulièrement dénoncées. Mais peut-on réellement mettre à nu la personnalité d’un internaute à la seule lecture de son fil d’actualité ? C’est la question que pose Five, une start-up Californienne qui propose avec son nouvel outil Five Labs de décrypter, au moyen de publications Facebook, les traits d’une personnalité.


Votre personnalité décryptée sur Facebook

Développée par la société Five basée à San Francisco, l’application Five Labs dissèque chaque poste, statut, message envoyé depuis l’inscription au réseau social. Elle repose sur une intelligence artificielle conçue par le Dr Hansen Andrew Schwartz, chercheur à l’université de Pennsylvanie, et conseiller pour Five. Il a abordé dans plusieurs de ses travaux la nature de la relation entre mots employés et personnalité. L’outil analyse la langue et le vocabulaire utilisés, et compose un portrait psychologique du sujet.  
 
L’analyse est basée sur le modèle des Big Five, le modèle de personnalité le plus reconnu à ce jour par la communauté scientifique. Il vise à décrire la personnalité selon cinq traits majeurs : l’ouverture à l’expérience (curiosité, vivacité d’esprit...), la conscience (sens de l’organisation, réflexion...), l’extraversion (sociabilité, activité...), l’agréabilité (altruisme, compassion...) et le névrosisme (tendance à éprouver des émotions négatives comme de la tristesse, de l’anxiété...).

Comparez-vous à Mark Zuckerberg

Les résultats sont présentés sous forme de schéma, et peuvent alors être comparés à ceux de ses amis Facebook. Les personnalités de plusieurs célébrités ont également été décomposées suivant la même méthode, appliquée à leurs écrits et déclarations publiques. Ainsi il est possible de comparer ses traits à ceux du président américain Barack Obama, ou encore à ceux du PDG de Facebook Mark Zuckerberg.
 
Les réactions sur le réseau Twitter des premiers utilisateurs de l’application ont été majoritairement positives, selon le co-fondateur de la start-up Nikita Bier. Il affirme que « les gens semblent s’identifier assez fortement avec les personnalités que nous avons générées », quand « seuls environ 10 % ont déclaré qu’il y avait eu complète méprise ».