NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Réalité virtuelle, les essais gratuits de Facebook ne déplacent pas les foules





La campagne d’essais du casque de réalité virtuelle de Facebook prend des airs d’échec cuisant. Le réseau social vient d’annoncer que 200 espaces sur 500 vont être fermés, officiellement pour des raisons de « changements saisonniers ».


ILD
ILD
La réalité virtuelle est sur toute les lèvres mais sans plus. Présentée, surement à raison, depuis des mois comme une révolution de l’expérience numérique, le phénomène semble avoir été un peu surévalué par les professionnels du secteur.

Facebook par exemple vient de connaitre sa première déconvenue dans le domaine avec son Oculus Rift. Persuadé que les essais de ce casque étaient la clé pour lui trouver un public, le réseau social s’est appuyé sur les magasins Best Buy aux Etat-Unis pour mettre en place 500 espaces de démonstration. Une campagne bien décevant puisque, comme le révèle Business Insider, 200 de ces espaces vont être fermés. « Selon les sources de Business Insider, ces "changements saisonniers" tiennent de l'euphémisme. Plusieurs employés anonymes de Best Buy relatent que les stations Oculus Rift peuvent passer plusieurs jours sans faire la moindre démo. La cause de cette désaffection n'est pas claire néanmoins. Une source suggère que cela tient au manque d'intérêt du public. Pour une autre, des bugs logiciels sont responsables. Une troisième estime que Best Buy n'incite pas suffisamment les individus à essayer le casque » commente le site spécialisé Zdnet.fr.

La stratégie de Facebook, basée sur la rencontre avec les consommateurs pour leur donner l’occasion d’essayer le produit n’est pas pour autant remise en question. « « "Nous croyons toujours que la meilleure façon d'en apprendre davantage sur la VR est une démonstration en direct" réagit Oculus dans une déclaration envoyée par courriel, soulignant que des centaines de magasins Best Buy aux États-Unis et au Canada offriront des démos, ainsi que des Microsoft Stores et d'autres partenaires au Canada, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne. "Nous allons trouver des occasions de faire des événements réguliers et des apparitions dans les magasins et les communautés locales tout au long de l'année" » rapporte Zdnet.