NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Recorded Future : l'outil qui enregistre l'avenir.





Recorded Future est un moteur de recherche un peu spécial, puisqu'il propose tout bonnement une prédiction de l'avenir. Rien que ça ! En réalité, il s'agit d'une prédiction d'un avenir probable, une tendance, à parti d'éléments divers récoltés sur Internet. Une solution gratuite de cet instrument fondée en 2008 par Chris Ahlberg est proposée, où il est alors possible de découvrir l'utilisation du moteur par des outils simples et graphiques. On peut par exemple analyser la récurrence d'un mot sur une échelle de jour, de mois, d'année. Mais au-delà d'un aspect ludique, prédire une tendance est un travail qui, s’il est commun dans le monde physique (ne serait ce que par l'utilisation d'algorithmes pour la prévision météorologique, mais aussi, et surtout par le rôle que jouent les analystes), commence à l'être tout autant dans le monde de l'Internet.


Capture d'écran - Source : https://www.recordedfuture.com/
Capture d'écran - Source : https://www.recordedfuture.com/

Il collecte tout ce que le monde sait déjà à propos du futur.

Les moteurs de recherche classiques ont pour objectif d'indexer et de trier les pages Web afin de fournir, selon un certain nombre de critères, un résultat pertinent pour l'utilisateur. Divers outils permettent par ailleurs d'affiner les recherches (comme c'est le cas pour les opérateurs booléens). Recorded Future, lui, se concentre sur les liens invisibles disponibles sur Internet entre les documents dont le sujet et le corps de texte traitent d'un même événement. C'est-à-dire qu'il relie tout ce qui a priori n'entretient aucun lien pour en faire un modèle cohérent. Ce moteur de recherche prédictif décline son analyse en deux aspects. Le premier, concerne une phase de collecte importante, comme un moteur classique il scanne continuellement le Web parmi une large gamme de sources (presse, blogs, sites officiels, gouvernementaux, bases de données, comptes Facebook publics, etc.). Le second concerne une analyse en profondeur du texte, identifiant ainsi les éléments temporels (temporalité fixe comme une date ou étendue comme une durée), les références à une période, et même jusqu'à la conjugaison des verbes (passé, présent, futur). L'idée est par ailleurs d'utiliser l'intelligence collective : plus l'annonce d'un événement est récurrente, plus la probabilité de la réalisation de l'événement en question est probable.
 
L'objectif sous-jacent est d'accéder à une compréhension du futur afin de le prédire. Les données récoltées permettent de créer une toile de relations mettant en exergue les tendances sur les semaines, mois et années. Il s'agit donc de partir d'un ensemble de données déjà présentes pour en déduire la réalisation de celles à venir. La présentation de ces données peut prendre différentes formes sur le site du moteur de recherche, notamment par l'utilisation de graphiques de tendance, le paramétrage de la période analysée, l'angle selon lequel on se place (politique, économique, social, etc.).

L'application économique du modèle.

Si au terme de prédiction il faut préférer celui d'anticipation, c'est parce que le caractère innovant de cette nouvelle technologie tient davantage dans la recherche des signaux faibles permettant d'établir ce qui va arriver, et donc d'anticiper par la connaissance du passé et du présent, le futur. En cela, il propose une anticipation plus qu'une prédiction. Recorded Future est pensé pour donner une visibilité sur l'avenir, à partir d'un certain nombre de données. C'est donc un outil analytique. La certitude n'est pas absolue, mais le moteur propose une tendance qui anticipe sur les comportements des individus à partir d'événements clairement établis dans le temps. La nouveauté dans cette observation de la tendance, c'est l'imbrication de la notoriété et du nombre de sources relayant l'événement. Le bruit de fond, les rumeurs qui courent sur internet sont scrutés aussi sérieusement que les sources officielles.
 
En créant une indication sur les tendances, l'application économique en est assez évidente. Au point que l'État américain (dont la défense et le renseignement) ainsi que des compagnies financières utilisent l'outil afin d'identifier les relations cachées, les sources d'influence, créer des cartes des parties prenantes, etc. Ainsi, Recorded Future dévoile son potentiel stratégique et tactique à court, moyen et long terme, pour le monde économique.
 
Pour autant, l'aspect innovant de ce moteur de recherche évolué ne doit pas éluder ses limites. Comment intégrer et reconnaître les fausses informations, comme les canulars, les faux positifs ou encore les résultats provenant de Google bombings(1)? Il est très difficile d'évaluer dans quelle mesure il est effectivement capable de distinguer le vrai du faux, car l'absurde, le factice et l'illusion sont plus que présents sur la Toile. En outre, la compagnie Recorded Future Inc. possède un investissement de la part de diverses sociétés (dont In‑Q‑Tel, qui fournit des solutions informatiques à la CIA, et Google Ventures). Ces entreprises sont toutes américaines. Comment ne pas craindre une analyse ethnocentrée des événements ? Innovant, cet outil n’en reste pas moins appelé à se développer encore considérablement avant d’arriver à maturité.


(1)Technique qui permet un référencement en haut de classement d'une page Internet lors de l'utilisation d'un terme spécifique.