NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Samsung va payer 290 millions de dollars à Apple pour violations de brevets





A l’origine fixée à un milliard de dollars, l’amende que Samsung doit payer à Apple est finalement de 290 millions de dollars. Le firme sud coréenne est condamnée par la justice américaine pour avoir enfreint la loi des brevets vis-à-vis d’Apple et de l’iPhone.


DR. Source begeek.fr
DR. Source begeek.fr
L’amende a nettement été réduite par rapport à la somme évoquée. D’abord fixée à 1 milliard de dollars, l’amende que Samsung doit est abaissée un peu en dessous de 290 millions de dollars. La somme sera reversée à Apple qui a obtenu gain de cause, considérant que les brevets de l’iPhone avaient été violés.
 
Le procès s’est tenu à San José en Californie. La plainte déposée par Apple qui réclamait d’abord 380 millions de dollars. De son côté Samsung espérait s’en sortir avec une amende de 53 millions.

Apple considère que Samsung lui doit toujours 930 millions

La marque de la pomme s’est beaucoup investie dans cette affaire. L’AFP rapporte la déclaration d’un porte-parole de l’entreprise qui affirme que « Pour Apple, cela a toujours été davantage une affaite de brevets que d’argent. » Pourtant, en prenant en considération ce dernier jugement et d’autres accusations validées par ailleurs par un juge, le service légal de la firme californienne continue à clamer que Samsung doit au total 930 millions de dollars pour divers viols de brevets ou non respect des principes de propriétés industrielles.
 
Un autre jury de San José avait jugé fin aout que Samsung était coupable de violation de plusieurs brevets et avait alors fixé à 1,05 milliard de dollars l’amende. La juge avait cependant immédiatement rejeté cette somme, estimant que l’estimation des préjudices et le mode de calcul n’étaient pas réalistes. C’est en effet autour de la valeur des préjudices que la bataille juridique s’articule. Le même responsable, toujours cité par l’Afp revient sur  ce point « Il s'agit de l'innovation et du dur travail permettant d'inventer des produits que les gens aiment. Il est impossible de mettre un prix sur ces valeurs, mais nous sommes reconnaissants envers le jury d'avoir montré à Samsung que la copie avait un coût. »

Mais la bataille est avant tout commerciale. Les condamnations successives de Samsung pour copies des produits Apple envoient un message fort de suprématie de la marque américaine. Publicité et revenus, Apple n’en demandait pas tant.