NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Singulière noblesse





Au rayon sociologie et anthropologie, l’ouvrage à paraître d’Éric Mension-Rigau, retrace l'héritage nobiliaire dans la culture française contemporaine.


Singulière noblesse
Historien et biographe, Éric Mesion-Rigau, à qui l’on doit déjà des titres dans la même veine comme, Aristocrates et Grands Bourgeois ou L’Ami du Prince, Journal inédit d'Alfred de Gramont, se plonge, une nouvelle fois dans la noblesse française. Dans Singulière Noblesse, l’auteur, professeur d’histoire contemporaine à la Sorbonne, où il est titulaire d’une chaire d’histoire sociale et culturelle, livre ses recherches sur l’aristocratie depuis la Révolution française.
 
Ce document, à paraître au mois de février prochain chez Fayard, balance entre essai sociologique et étude historique. Il tente de saisir une catégorie sociale dans son ensemble, avec ses multiples particularités. Au-delà, il analyse le rapport que l’intégralité de la société entretient à son endroit. Pour lui, cette relation particulière révèle aussi, plus largement, notre propre rapport au passé.
 
Pour ce faire, et depuis plus de vingt-cinq ans, Éric Mesion-Rigau côtoie, observe et interroge les descendants des grandes familles de l’aristocratie française. Il dresse ainsi  un portrait acéré afin de comprendre cette « caste » sans statut. L’auteur met en lumière les tensions qui parcourent ce milieu, et le profond changement qui le touche avec les nouvelles générations. « Entre résistance et concessions, les nobles français sont en charge d’un héritage qui dépasse leurs simples familles, dépositaires d’une histoire et d’une mémoire collective qu’ils se doivent d’entretenir », ou pas.
 
Singulière Noblesse, Éric Mesion-Rigau (Fayard).
Aristocrates et Grands Bourgeois, Éric Mesion-Rigau (Perrin).
L’Ami du Prince, Journal inédit d'Alfred de Gramont, Éric Mesion-Rigau (Fayard).