NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Smartwatch : bientôt des montres intelligentes que l'on pourra vraiment porter au poignet





Le foisonnement sur le marché des smartwatches ne masque pas la médiocrité de ces périphériques, non seulement en terme de fonctionnalités, mais aussi de design. Aucun constructeur n'a su pour le moment concevoir une montre intelligente aussi belle que futée.


Smartwatch : bientôt des montres intelligentes que l'on pourra vraiment porter au poignet
Les Pebble, Gear de Samsung ou SmartWatch de Sony ont du mal à s'afficher aux poignets de monsieur tout-le-monde : elles sont peu discrètes avec leur design carré et leur épaisseur qui les font ressembler aux montres-calculatrice des années 80 si prisées par les geeks de l'époque ! Ces smartwatchs perpétuent d'ailleurs l'héritage de ces ancêtres puisqu'elles sont assez limitées en terme de fonction. Elles se contentent en effet bien souvent de n'être que des miroirs de l'activité du smartphone, en prévenant l'utilisateur d'un appel entrant ou en affichant les SMS reçus. Bref, pour l'intelligence, on repassera. Mais le marché est en passe de trouver ses références. Apple et Google vont apporter leur vision de ce que doit être une montre connectée. 
 
Du côté d'Apple, on semble miser sur la santé et le bien être. Le créateur de l'iPhone a constitué une équipe de choc composé de scientifiques et de spécialistes de ces domaines, à tel point qu'il est possible d'imaginer une iWatch capable de mesurer la moindre information physiologique, qu'il s'agisse du pouls ou du taux de glucose dans le sang. Évidemment, il faudra sans doute en rabattre question fonctions, puisque certaines possibilités nécessitent le feu vert des autorités sanitaires et médicales (notamment pour les diabétiques). L'iWatch est attendu dans la foulée du futur iPhone, en septembre ou en octobre.
 
Chez Google, on parie plutôt sur les recommandations intelligentes. La plateforme Android Wear, le système d'exploitation mobile que les constructeurs partenaires pourront utiliser, se base sur Google Now. Ce service, bien connu des possesseurs de smartphones Android, analyse le comportement et les habitudes des utilisateurs pour leur proposer des informations contextuelles, par exemple l'état du trafic routier entre deux rendez-vous. Le système fonctionne tant et si bien que Google Now semble anticiper les besoins de l'utilisateur…
 
Les premières montres Android Wear apparaitront cet été chez LG et chez Motorola, chez qui on surveillera tout particulièrement la Moto 360 : avec son design somptueux, cette montre pourrait bien être la première à plaire au-delà du cercle des seuls geeks.