NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Sony et les voitures autonomes





Après Google, Sony se lance sur le marché des véhicules sans conducteur. La société japonaise va produire des « yeux électroniques » pour les équiper.


Sony et les voitures autonomes
Sony a toujours été expert en capteurs d'images. Jusqu’à présent, la société japonaise a excellé dans ce domaine, notamment pour les smartphones. Aujourd’hui, elle étend son champ d’action et l’adapte à l’industrie automobile. En effet, l’entreprise, spécialisée dans l'électronique, va fabriquer des pièces conçues pour être les « yeux » de voitures autonomes. Cette information a paru vendredi dernier dans le journal Nikkei.
 
Ainsi, la marque japonaise va produire des capteurs d’images. Ces derniers, qui seront fabriqués en série, bénéficieront d'une sensibilité dix fois supérieure à ceux existants aujourd’hui. Des capteurs d’images sont d’ores et déjà utilisés comme caméras pour des véhicules sans chauffeur. La différence avec l’innovation de Sony : les prochains pourront saisir de façon extrêmement précise des entraves à la conduite, que ces derniers surviennent la nuit ou le jour. Leur production devrait débuter en 2015. Ils pourraient ainsi équiper dès l’année suivante, les voitures de grands constructeurs. On parle de Honda, avec Google ou de Nissan.

Comme l’américain Google, qui a déjà livré ses Google Cars, Sony, comme Apple, veut investir ce marché des voitures intelligentes. Aujourd’hui à la traîne concernant le domaine des mobiles - Sony est dépassé par Apple et Samsung - l’entreprise japonaise n’a pas dit son dernier mot. Elle reste d’ailleurs numéro un pour les capteurs d’images.

Il s’agit aujourd’hui de prendre le bon tournant pour Sony. Celui de l’automobile est pertinent. Le géant de l’électronique pourrait ainsi fournir des composants incontournables pour les voitures de demain. Ces smart cars sont remplies de capteurs et de transmetteurs. Ils sont utiles pour la circulation et la sécurité du véhicule. Ils offrent d’innombrables opportunités pour les fabricants. Les industriels du secteur automobile ont en effet du mal a développer, sans aide extérieure, la totalité des éléments qui composeront ces voitures autonomes. La demande est forte. Sony aurait d'ailleurs pour objectif, de s’emparer de la moitié du marché mondial.