NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Sony veut vendre sa division PC





Le quotidien japonais Nikkei annonce que Sony cherche à vendre sa division PC. Le marché est de moins en moins porteur et le groupe aurait trouvé preneur avec le Japan Industrial Partners pour environ 300 millions d ‘euros.


Le marché des ordinateurs portables, après avoir stagné, continue à dégringoler. Le groupe Sony a décidé de se débarrasser de son département Vaio, 9ème fabricant mondial. C’est le quotidien nippon Nikkei qui a dévoilé la nouvelle dans son édition du 5 février.
 
Le groupe Sony serait déjà en pourparlers avec le fonds Japan Industrial Partners. Le groupe d’investissements pourrait acquérir le département pour un montant fixé entre 295 et 370 millions d’euros (40 à 50 milliards de yens).
 
Toujours d’après le journal japonais, il semblerait que le fonds compte garder la plupart des 1 000 salariés du département. La marque Vaio continuera à exister mais Sony ne détiendra qu’une petite partie du capital. D’autres possibilités se dessinent par ailleurs. Le Chinois Lenovo serait en discussion avec le groupe pour créer une coentreprise. La commercialisation des Vaio pourrait aussi disparaître de nombreux pays pour n’être commercialisés que sur des marchés limités afin de réduire risques et dépenses.

Activité déficitaire

En 1996, Sony commence à concevoir des PC. En quelques années la marque Vaio rencontre un large succès avec des années records de 9 millions d’unités vendues. En 2013, le bilan est décevant avec 5,8 millions d’ordinateurs PC vendus. Nikkei explique que l’activité est devenue déficitaire. La marque reste cependant une des plus populaires au 9ème rang mondial. Mais elle est loin derrière les leaders au niveau des parts de marché avec seulement 1,9% entre janvier et septembre 2013 (institut IDC).

La vente du département Vaio est incluse dans un vaste plan de restructuration de l’entreprise qui doit se clôturer sur l’annonce, le jeudi 6 février, du bilan comptable des neuf derniers mois. Ce pourrait être aussi l’occasion pour les dirigeants d’officialiser la vente.

Sony veut d’abord se débarrasser du poids mort qu’est Vaio pour se lancer à fond dans le marché ultra concurrentiel, mais néanmoins en croissance, des tablettes et smartphones.