NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Tour de France : pourquoi le maillot jaune est jaune ?





Bonne question ! Après s’être demandé pourquoi les Bleus, étaient Bleus, aujourd’hui, pour votre gouverne, on s’arrête sur un autre événement sportif et sa spécificité : pourquoi le maillot du leader du Tour de France est-il jaune ? C’est vrai ça, il pourrait être violet ou rouge !


Tour de France : pourquoi le maillot jaune est jaune ?
Le maillot jaune du Tour de France, c’est comme le Pastis, il est jaune. Et ça ne se discute pas. Et pourtant, pour la petite histoire, ça n’a pas toujours été le cas… À la création du Tour, en 1903, le vainqueur portait un brassard vert. Oui monsieur. Ce n’est que seize ans plus tard, en 1919, que le leader se voit offrir le maillot jaune. À l’époque, sortons-le des oubliettes sportives, il s’agissait du coureur français Eugène Christophe. Merci pour cette précision.
 
Le maillot jaune, devient vite mythique. Il est jaune poussin. Tout le monde voudrait le porter, mais à part ça, on n’en sait pas plus sur sa couleur ! Jusqu’à l’année dernière, 255 concurrents ont eu l’honneur de le porter, ce maillot jaune, ce graal, l’emblème du meilleur. Et encore, pour la petite histoire, le record revient au belge Eddy Merckx, qui l’a eu sur le dos… 96 fois. C’est fou ! C’est même loin devant Bernard Hinault, qui l'a porté à soixante-quinze reprises ! Ah, tous ces records, on adore !
 
Mais alors, deux paragraphes, et on ne sait toujours pas pourquoi il est jaune ? En fait, sa couleur est celle des pages du journal, le quotidien sportif L’Auto, qui est devenu L’Équipe que tout le monde connaît ! Plus spécifiquement, c’est au fondateur de L’Auto, Henri Desgrange, que l’on doit la création et l’organisation du Tour, donc, là : respect. Et comme son journal, Henri Desgrange a choisi le jaune. 

Pour l’anecdote, c’est pour cela qu’en Italie, pour le Giro, le Tour d’Italie, le maillot est rose, car il a été lancé par le quotidien La Gazzetta dello Sport, plutôt rose. Ce qui est sûr, c’est que le maillot du Tour de France restera jaune, et le Pastis aussi. Allez, les gars !