NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Un « Blackphone » pour préserver la vie privée





Des experts en cryptographie se sont associés à des défenseurs de la vie privée pour concevoir un téléphone Android qui protège les données de utilisateurs. Il devrait être dévoilé en février au salon mondial du mobile à Barcelone.


Un « Blackphone » pour préserver la vie privée
« Nous croyons en la liberté et en l'innovation. Mais par-dessus tout, nous croyons en la neutralité » lance comme un slogan le concepteur du Blackphone. Ce téléphone encore très mystérieux devrait être le premier du genre. Sur son site internet les concepteurs mettent en avant l’équipement technologique de l’appareil qui répond à l’inquiétude croissante du respect de la vie privée.

Un système personnalisé d’Android

Les récentes affaires de la NSA, les campagnes « Google is watchin you » et les polémiques autour du stockage des données par Facebook alimentent une inquiétude générale sur le respect de la vie privée sur internet. C’est pour répondre à ce phénomène que les deux sociétés Silent Circle et Geeksphone ont pensé à développer le Blackphone. « Les outils installés sur Blackphone vous offrent ce dont vous avez besoin pour maîtriser la présence de votre téléphone portable et vos empreintes numériques tout en garantissant que personne ne peut vous surveiller à votre insu » lit-on sur le site du téléphone.

Les premières informations sur le produit parlent d’un système de cryptographie chiffré. Ainsi, l’accès à l’appareil est empêché par une clé informatique complexe. Ce système devrait être généralisé sur le Blackphone pour protéger les appels, messages et activités sur internet. Les autres technologies installées sur le téléphone n’ont pour l’heure pas été dévoilées.

Le système d’exploitation du téléphone sera basé sur l’Android de Google. Il sera cependant largement modifié par les ingénieurs qui estiment qu’il ne peut garantir leurs exigences en l’état. Le système d’exploitation devrait s’appeler PrivatOS. Le co-fondateur du projet Phil Zimmermann affirme que « notre objectif principal avec le Blackphone est d'assurer les principes de la vie privée et non pas de servir des modèles économiques ou de monnayer les données de l'utilisateur. »

Une vidéo de promotion aux airs de film de science-fiction a été publiée sur le site. On y aperçoit le design du téléphone mais aucune information supplémentaire sur son fonctionnement ou son coût. Les précommandes seront lancées fin février lors de sa présentation au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone.