NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Un chargeur écologique permet de recharger un téléphone en 30 secondes





Face aux problèmes récurrents de batteries pour les téléphones connectés une batterie nouvelle génération est en développement. La société israélienne StoreDot un prototype qui rempli les batteries en 30 secondes. Pas encore prêt à être commercialisé, le principe pourrait séduire beaucoup d’utilisateurs assidus de téléphones intelligents.


Un chargeur écologique permet de recharger un téléphone en 30 secondes
Les téléphones connectés changent nos habitudes. Les téléphones de dernière génération servent à se diriger, discuter, s’informer, lire, regarder des films ou jouer. Revers de la médaille, la durée de la batterie, et donc de possibilité de téléphoner, est largement tributaire de ces accessoires multiples. À tel point que beaucoup d’utilisateurs coupent leur accès internet pour éviter d’être sans téléphone avant la fin de la journée. La chaine YouTube de Studio Bagel a même réalisé une parodie, vue plus de deux millions de fois, sur ce soucis des temps modernes (voir ci-dessous).
 
Face à ce constat, deux solutions se présentent, soit augmenter l’autonomie des batteries, ce que font les constructeurs, soit trouver des moyens de charger plus vite les appareils. C’est sur cette dernière solution qu’a planché la société israélienne StoreDot. Elle vient de présenter un nouveau type de chargeur aux caractéristiques très prometteuses.

Uniquement pour Samsung

Au stade de prototype, le chargeur israélien permet le chargement d’une batterie d’un Samsung Galaxy S4 en 30 secondes. Si la société a précisé le type de téléphone c’est qu’à l’heure actuelle le système ne fonctionne que pour les appareils de la marque sud-coréenne.
 
L’argument écologique est aussi mis en avant par les concepteurs du chargeur. Ils ont expliqué qu’il s’agissait d’un mode de fonctionnement vert avec des acides aminés et semi-conducteurs d’origine biologique.
 
StoreDot a été clair sur le fait que la commercialisation n’était pas du tout à l’ordre du jour. D’abord parce que le développement et des tests doivent permettre de faire fonctionner le chargeur sur d’autres marques. Mais aussi parce qu’il reste beaucoup de travail à effectuer sur l’appareil, beaucoup trop encombrant. Les ingénieurs de l’entreprise vont donc continuer à travailler sur ce projet en espérant proposer un modèle commercialisable aux caractéristiques similaires pour 2016.