NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Un film de l'agence de biomédecine pour mieux informer le don de moelle osseuse





La Journée mondiale pour le don de moelle osseuse s'est déroulée le 16 septembre dernier. Aujourd'hui encore, la méconnaissance du don de moelle osseuse suscite des appréhensions voire des peurs parfois excessives, notamment sur la douleur liée au prélèvement. Consciente de cette situation, l'Agence de la biomédecine souhaite mieux informer le grand public sur ce geste de solidarité qui, s'il peut occasionner #UnBleu, permet avant tout de sauver des vies. Pour ce faire, un film de sensibilisation sera diffusé sur Internet à l'occasion de la Journée mondiale du don de moelle osseuse le 16 septembre dernier.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Côté patient, la greffe de moelle osseuse offre un espoir de guérison : elle permet de traiter 80% des maladies graves du sang, comme les leucémies.
Côté donneur, le prélèvement de cellules de moelle osseuse n'est le plus souvent pas si douloureux, ni contraignant : 75% des dons se font par un prélèvement dans le sang. Le reste des prélèvements relève d'une procédure chirurgicale simple au niveau de l'os postérieur du bassin.

Dans les deux cas, les cellules de la moelle osseuse du donneur se régénèrent en quelques jours. Une gêne peut être ressentie après le prélèvement. Souvent assimilée à un bleu par les donneurs ; celle-ci disparait généralement assez rapidement. Pourtant, l'idée d'une douleur démesurée du prélèvement persiste et peut constituer un frein à l'engagement en tant que donneur.
Mieux informer les potentiels donneurs face à leurs peurs associées à un don de moelle osseuse, en particulier celle de la douleur, tel est l'objectif du film de sensibilisation #UnBleu produit par l'Agence de la biomédecine. 

Pour cela, le film mettra en scène différentes manières de se faire des bleus dans la vie de
tous les jours. Car, dans la vie, il existe des bleus qui font mal 2 minutes, des bleus qu'on aurait pu éviter, des bleus spectaculaires, des bleus de rien du tout, des bleus mémorables mais aussi, des bleus qui peuvent sauver des vies.
Réalisé par Shaun Severi, ce film sera mis en ligne sur la chaîne Youtube du don de moelle osseuse le 16 septembre et relayé par les réseaux sociaux de l'Agence de la biomédecine (page Facebook Don de moelle osseuse et sur Twitter @moelleosseuse).
Les donneurs seront invités à raconter leur « bleu » tout au long de la journée avec le mot-dièse #UnBleu.
Cette opération inédite à l'occasion de la Journée mondiale du don de moelle osseuse doit permettre de sensibiliser le grand public, en particulier les jeunes de moins de 40 ans, tout en remerciant les donneurs de moelle osseuse de tous les pays, qui, grâce à leur générosité, ont permis de réaliser 20 571 greffes dans le monde en 2016.
Chaque nouveau donneur est précieux, où qu'il soit dans le monde, quelle que soit son origine. 
Avec en moyenne 1 chance sur 1 million de trouver un donneur compatible pour un malade, hors fratrie, chaque nouvelle inscription sur le registre français des donneurs de moelle osseuse compte.

Cette opération inédite à l'occasion de la Journée mondiale du don de moelle osseuse doit permettre de sensibiliser le grand public, en particulier les jeunes de moins de 40 ans, tout en remerciant les donneurs de moelle osseuse de tous les pays, qui, grâce à leur générosité, ont permis de réaliser 20 571 greffes dans le monde en 2016.