NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Un nouveau jeu mobile pour Nintendo





Nintendo, la société japonaise, a dévoilé son troisième jeu mobile, « Fire Emblem Heroes ». Il utilise un modèle économique très performant sur smartphone, le «gacha», où le hasard occupe une place centrale.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
« Et de trois! Mercredi soir, Nintendo a dévoilé sa troisième incursion dans le monde du mobile en moins d'un an après le réseau social Miitomo et le jeu Super Mario Run », explique un article en ligne du journal Le Figaro, qui ajoute :  « La société japonaise cible cette fois les fans de sa licence de jeux tactiques Fire Emblem, qui va être déclinée sur smartphone dans l'application Fire Emblem Heroes. Ces batailles stratégiques entre armées ennemies arriveront le 2 février sur les appareils Android. L'occasion pour Nintendo de tester un nouveau modèle économique, après la performance en demi-teinte de Super Mario Run. »

Le « gacha », un système free-to-play particulier

Malgré plus de 50 millions de téléchargements sur iPhone en décembre, Super Mario Run a suscité l'ire d'une grande partie des mobinautes : « Seuls trois niveaux du jeu sont accessibles gratuitement ; pour débloquer les vingt suivants, le joueur doit débourser dix euros. «Scandale», «arnaque», «trop cher»: en quelques heures, les commentaires outrés ont fleuri sur l'App Store, faisant chuter la note de l'application à deux petites étoiles », assure l’article du Figaro.

Le pari de Nintendo était risqué explique l’article: « sur smartphone, les joueurs sont depuis des années habitués aux jeux gratuits avec options payantes (free-to-play). Selon le cabinet Newzoo, seules 3% des personnes ayant téléchargé Super Mario Run ont acheté le jeu complet. La somme engrangée est loin d'être négligeable, mais ne suffit pas à faire de Super Mario Run une machine à cash comme a pu l'être Pokémon GO. Le jeu a rapidement disparu du top 10 des applications les plus lucratives aux États-Unis. »

Avec Fire Emblem Heroes, Nintendo abandonne le payant pour aller vers un type particulier de système free-to-play: le «gacha» : « L'application est gratuite, mais pour faciliter sa progression, le joueur peut débloquer des héros venant des différents jeux Fire Emblem. Leurs statistiques aux combats sont variées et certains peuvent être réellement puissants ».