NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Un soldat nord-coréen criblé de balle parvient à rejoindre a Corée du Sud





La mission des Nations Unies positionnée à la frontière entre les deux Corées vient de relater l’histoire hallucinante d’un soldat nord-coréen qui vient de traverser du Nord vers le Sud la zone ultra surveillée. Visé par un tir nourri des soldats du Nord, il a atteint la Corée du Sud gravement blessé par six balles dont une à l’abdomen.


ILD
ILD
La scène aurait été jugée peu crédible dans un film d’espionnage. Lundi 13 novembre, un soldat nord-coréen a quitté son pays pour rejoindre son voisin du sud sous les tirs nourris de ses frères d’arme. Dans un communiqué, la force des Nations Unies en Corée (UNC) a raconté cette histoire : « Il est sorti du véhicule et a fui au Sud en traversant la ligne alors que d’autres soldats lui tiraient dessus depuis la Corée du Nord. »
 
« L’état-major interarmes sud-coréen  a précisé que le soldat nord-coréen avait été retrouvé dans un tas de feuilles mortes, et récupéré par trois militaires sud-coréens qui s’étaient portés à son secours en rampant. Un responsable de l’état-major sud-coréen a indiqué que les militaires nord-coréens avaient tiré au moins 40 balles. Un médecin ayant examiné le défecteur, héliporté jusqu’à un hôpital, a précisé qu’il avait été grièvement touché à l’estomac. « Il présente au moins six blessures par balle et la blessure à l’abdomen est la plus grave », a dit le docteur Lee Cook-Jong aux journalistes » rapporte le journal 20 MinutesAucun détail supplémentaire sur ses chances de survie n'a été donné.
 
La folle course du soldat coréen s’est déroulée dans la fameuse zone démilitarisée où les deux Corée se font face sous étroite surveillance. C’est aussi cet aspect, alors qu’il existe d’autres frontières beaucoup moins surveillées, qui rend cette scène très surprenante. « Cette défection intervient à un moment particulièrement tendu sur la péninsule, en raison de la poursuite des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord. L’armée sud-coréenne a précisé qu’il n’y avait eu aucun échange de coups de feu entre le Nord et le Sud à l’occasion de cette défection, survenue en plein jour, vers 16h. L’UNC a précisé qu’aucun militaire sud-coréen ou américain n’avait été blessé » poursuit le quotidien gratuit.