NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Une start-up allemande invente un appareil photo 360°





L’appareil est une sphère qu’il faut envoyer en l’air pour prendre une photo haute résolution style Google Street View.


La start-up allemande Panono compte révolutionner la photo avec son appareil photo sphérique. Equipé de 36 capteurs modules de capture, l’appareil prend tout seul un cliché lorsqu’il est envoyé en l’air. Le résultats est impressionnant pour ce « premier appareil photo pour consommateur qui dépasse 100 mégapixels ». Pour les inventeurs c’est un moyen novateur de garder un souvenir d’un moment ou une impression sur l’ambiance d’un endroit.


Des clichés dans lesquels on peut naviguer

L’utilisation est on ne peut plus simple. La boule, environ de la taille d’une balle de handball, doit être envoyée en l’air. Une fois arrivée au plus haut point de sa trajectoire, et juste avant de commencer à redescendre, l’appareil prend une photo. Celle-ci peut ensuite être obtenue par Bluetooth ou par cable USB.

« Les photos permettent de se souvenir de moments importants, mais avec le temps notre mémoire se réduit au champ de l’image (…) Avec notre appareil, il est possible de revivre l’instant dans sa globalité : les gens autour de nous, la météo, le lieu… L’image montre tout» affirme le PDG de la start-up, Björn Bollensdorff.

La commercialisation grand public n’est pas encore à l’ordre du jour mais la société a conçu des prototypes pour permettre des tests pour sa promotion. Les journalistes du Nouvel Observateur ont reçu un exemplaire pour essai. Ils affirment que «  En s'appliquant pour lancer la boule de manière droite en l'air, on réalise en deux mouvements un cliché impeccable de l'ensemble de la place de la Bourse. »

Panono a ouvert les précommandes et propose aux premiers acheteurs de partager les clichés pris aux quatre coins du monde. Les résultats sont publiés sur son site. Si la plupart des clichés ont été pris en Allemagne on y voit aussi San Fransisco, Tokyo et même Paris avec une photo prise sous la tour Eiffel.

Fin décembre la barre symbolique des 1 000 commandes a été enregistrée malgré le coût important de 500 dollars.