NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Vacances : vous savez quand, laissez le hasard (et le prix) décider le "où"





Bientôt les vacances et vous n'avez pas encore réservé vos billets d'avion, et à la vue de ce que vous proposent certains comparateurs, vous risquez la syncope.


Vacances : vous savez quand, laissez le hasard (et le prix) décider le "où"
Vous avez beau changer vos dates, simuler des trajets vous faisant passer par Amsterdam ou Londres et perdre des heures en transit, rien n'y fait. Normal : les taux de remplissage des avions pour les trois prochains mois (on part aussi en septembre) commencent à atteindre des niveaux optimaux, et les compagnies aériennes et les revendeurs n'ont aucun intérêt à faire des cadeaux sur les tarifs, alors qu'il y a encore des clients prêts à payer le prix fort. 

Pourtant, des avions qui ne sont pas pleins, il y en a encore des tas. Et des tas de Yield managers - ces gars dont le métier consiste à faire varier le prix des places dans les avions en fonction du taux de remplissage, de la demande, de la concurrence, et des coûts fixes à financer - bradent des dizaines de milliers de billets tous les jours. Oui, mais comment savoir lesquels ? 

Ne comptez pas sur les brookers en ligne dont vous connaissez par coeur les noms : leur métier est justement de faire le maximum de marge possible sur ces billets bradés. Surtout, la quasi-totalité des comparateurs ou sites marchands de voyages vous demandent d'indiquer vos dates, mais aussi et surtout bien entendu la destination d'arrivée. Tous ? non ! 

Deux moteurs de recherche, kayak.fr et skyscanner.fr se distinguent des autres en cela qu'ils permettent de lancer des recherches différemment. Là où la plupart des autres comparateurs et voyagistes vous demandent vos dates, et vous proposent d'être souples sur ces dates pour élargir le nombre de réponse, Kayal et Skyscanner proposent au contraire d'être souples sur.. les destinations ! C'est un nouvel état d'esprit à adopter : ne vous dîtes pas que vous partez à Rome à telle date, mais que vous iriez bien en Italie, ou au Portugal, ou en Espagne, ou en Autriche, à telles dates, en fonction du prix des billets !