NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Vélib', l'âge de raison





Après sept ans de plutôt bons et loyaux services, Vélib’, le dispositif de vélo en libre-service mis en place par la Mairie de Paris, fête son anniversaire dimanche.


Vélib', l'âge de raison
Sept ans, ça se fête. Et c’est sur les Champs-Elysées que cela va se passer dimanche : l’anniversaire des Vélib’s, ces vélos en libre-service qui ont révolutionné la vie des parisiens. L’âge de raison donc, pour la bicyclette grise, avec des utilisateurs qui se sont largement fidélisés. Dimanche, pour l’occasion, de 8h à 20h, les Champs-Elysées seront fermés, de la Concorde au Petit Palais. Au programme: relais de 400 Vélib’, circuit pour les enfants, animations et grand bal popu… C'est presque l'arrivée du Tour !

Lancé il y a sept ans, et géré par la société JCDecaux, l'usage du Vélib' continue de progresser, avec 275 000 abonnés annuels, ce qui est une première. Et chiffre record, le 6 juin dernier, pourtant, une journée sans grève, 154 761 trajets ont été réalisés à Vélib’. Pour autant, le dispositif pourrait être mieux exploité. Notamment, sur la régulation des vélos et l'approvisionnement des stations. En effet, sur les 1 751 stations qui occupent Paris et la petite couronne, certaines restent vides, ou mal fournies. Particulièrement quand les vélos, comme dans le 18ème arrondissement par exemple, ou plus largement dans le nord-est de Paris, sont pris pour descendre, mais personne ne les utilise pour remonter…

S’il y a moins de côtes en banlieue, le principe est le même : on les prend pour aller à Paris, mais plus rarement dans le sens inverse. Pourtant, un million de vélos on été remontés l’année dernière, vers les stations dites en altitude ou plus éloignées du centre. La difficulté pourrait bien être résolue d’ici trois ans, avec la mise en place des Vélib' électriques.
 
Le phénomène opposé existe aussi. Ainsi, « les stations stratégiques sont régulièrement saturées obligeant les utilisateurs à tourner de longues minutes avant de déposer leur vélib'. En semaine, c’est le cas des stations proches des bureaux et, les week-ends, des coins touristiques » explique à 20 Minutes.fr, Vincent Guibert, membre du Comité des usagers Vélib'.
 
Surtout, pour son anniversaire, Vélib’ lance une initiative particulièrement intelligente : le P’tit Vélib’, le pendant kids des vélos pour adultes. La Mairie de Paris a pensé aux petits parisiens que les parents ne peuvent ni faire asseoir, sur le porte-bagage - inexsitant - ni glisser  dans le panier situé à l’avant des Vélib’. Avec ce nouveau service, que l’on salue, la Ville de Paris, encourage la mobilité des petits, en leur permettant d’apprendre le vélo en toute sécurité. Mis en place, cette semaine, P’tit Vélib’ est sponsorisé par la boisson aux fruits, FruitShoot de Teisseire, et également géré par JCDecaux. Ce service propose aux familles, de louer quatre modèles de vélos pour les enfants de 2 à 8 ans, dans différents espaces verts ou zones piétonnes de la capitale. On dit, chapeau... de roue !

Vélib', l'âge de raison