NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Vols de téléphones, les fabricants s’unissent pour mieux protéger les utilisateurs





Les fabricants de téléphones intelligents se sont mis d’accord sur un point : la lutte contre les vols de leurs appareils. En parallèle du bond impressionnant des appareils connectés, les agressions et vols sont en nette augmentation. Des systèmes de contrôle des données et de sécurité devraient être généralisés.


DR bargainteers.com
DR bargainteers.com
La guerre des marques fait une courte pause dans le domaine des Smartphones. Les très concurrents, Samsung, Apple, Google, HTC, Huawei, Motorola, Microsoft et Nokia ont accordé leurs violons sur un point : la lutte contre le nombre croissant de vols. Aux Etats-Unis, tous ces constructeurs, rassemblés au sein du CTIA (club des fabricants de mobiles connectés) ont annoncé la signature d’un accord. Chaque signataire s’engage à commercialiser à partir de juillet 2015 des appareils mieux équipés en antivols.
 
Aux Etats-Unis, comme en Europe et en France, le nombre de vols de téléphones a largement augmenté du fait de l’essor des appareils connectés. Leur valeur pouvant allègrement dépasser les 500 euros, pas besoin d’être expert en criminalité pour comprendre les raisons de cette tendance. Nos 3310 n’avaient pas autant de succès auprès des voleurs à la tire.

Double authentification, « kill switch », stockage des données

Plus les téléphones ont d’accessoires, plus leur perte, casse ou vol pose un problème aux utilisateurs. On ne perd plus la seule possibilité de joindre et d’être appelé, mais aussi parfois ses rendez-vous, des données personnelles, son sens de l’orientation, les photos et vidéos mais aussi les meilleurs scores établis à des jeux mobiles. L’affaire est sérieuse, d’autant la dépense pour ce type d’appareils n’est pas anodine.
 
Ne pouvant encore lancer des milices anti vols dans les métros et rues américaines, Google, Samsung, Apple et consorts choisissent de miser sur la sauvegarde des données et la prévention. La plupart des téléphones proposent des enregistrements de données sur d’autres supports. Du côté de la prévention, les fabricants se sont engagés à s’investir plus sérieusement dans le domaine avec des authentifications doublées et des systèmes de suppression ou de blocage du terminal volé.
 
Si les grandes marques se sont engagées dans ce sens, c’est que, depuis quelques mois, de plus en plus d’Etats et collectivités locales américaines se prononcent pour la création d’un cadre législatif. Certains ont demandé à ce que les fabricants soient obligés d’équiper leurs appareils de fonctionnalités du type du « kill switch » développé par Apple iOS7.