NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







WhatsApp, avec 500 millions d’utilisateurs la moitié du chemin a été parcourue





Lorsque Facebook rachète WhatsApp à 19 milliards de dollars, Mark Zuckerberg annonce qu’il vise 1 milliard d’utilisateur à long terme. La société de messages vient d’annoncer avoir dépassé la barre des 500 millions d’utilisateurs. Le rachat à prix d’or et sa médiatisation ont largement contribué à cette augmentation de 50 millions en deux mois.


WhatsApp, avec 500 millions d’utilisateurs la moitié du chemin a été parcourue
L’acquisition par Facebook n’a toujours pas été complètement autorisée que le réseau social enregistre une première victoire. En deux mois 50 millions de nouveaux utilisateurs actifs ont été enregistrés pour atteindre la barre symbolique des 500 millions. La moitié du chemin a été parcourue puisque Mark Zuckerberg annonçait vouloir totaliser un milliard de personnes qui utilisent régulièrement l’application.
 
Sur Twitter et sur son blog, WhatsApp annonce la nouvelle et explique que « au cours des derniers mois, nous avons progressé très vite dans des pays tels que le Brésil, l’Inde, le Mexique et la Russie. » On apprend par la même occasion que chaque jour ce demi milliard d’utilisateurs échangent 700 millions de photos et 100 millions de vidéos.

L’acquisition comme publicité

L’une des raisons de ce succès croissant de la l’application repose sur la transaction record dans le secteur. Lorsque Facebook, l’une des entreprises les plus connues du monde, annonce acheter pour la bagatelle de 19 milliards de dollars WhatsApp, les médias reprennent massivement l’information.
 
Nombre de personnes qui ne connaissaient pas ce système d’échange de messages l’ont découvert à cette occasion. La publicité a vite laissé la place à des analyses, commentaires et éditos sur les intentions de Facebook. Les universitaires et spécialistes ont même pris la parole en expliquant que c’était avant tout la fidélisation d’utilisateurs que le réseau social recherchait (le chiffre d’affaires de WhatsApp s’élève seulement 20 millions de dollars en 2013 ndlr).
 
Comme pour démontrer ce phénomène, la reprise par les médias de l’annonce des 500 millions d’utilisateurs a été massive. WhatsApp a été rachetée 19 milliards de dollars, malgré son chiffre d’affaires et le peu d’emplois qu’elle génère, elle est devenue une entreprise à surveiller.