NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Yahoo, Sony et Microsoft se lancent dans la production de séries





Netflix fait des émules. Les groupes Yahoo et Microsoft se lancent dans la production de séries avec des budgets proches de ceux des grandes chaines américaines. La concurrence s’annonce de plus en plus sévère dans un secteur longtemps dominés par quelques grands canaux.


Yahoo, Sony et Microsoft se lancent dans la production de séries
House of Cards, la série à succès produite par Netflix a ouvert la voie à de nouveaux procédés de production. Yahoo, Microsoft et Sony ont annoncé qu’ils se lançaient dans la production de séries qui seront diffusées en streaming où sur des supports dédiés.

Yahoo en streaming, Sony et Microsoft sur leurs consoles

Le Wall Street Journal a découvert que Yahoo produirait quatre séries qui seront diffusées en streaming. Le groupe internet, témoin du succès de cette tentative pour Netflix, avait déjà produit une télé réalité (Failure Club) et une série d’animation (Electric City). Mais cette fois il voit les choses en grand en prévoyant un budget compris entre 700 000 et plusieurs millions de dollars par épisode. Cette annonce confirme la stratégie du groupe d’élargir ses domaines de compétence pour rester un poids lourd d’internet. La déconvenue en 2012, lors de la tentative de rachat du site français, n’a pas découragé la direction du groupe.

Du côté de Microsoft et de Sony, les projets démontrent une stratégie de valorisation de leurs consoles de jeux. De la même manière qu’ils avaient équipé en avant première leurs appareils de lecteurs HD DVD et BlueRay, les deux groupes misent sur un phénomène porteur pour rester à la pointe.

Ainsi Sony va diffuser sur sa PlayStation la série Powers, adaptation du comics. De son côté Microsoft va encore plus loin en créant un Studio TV Xbox et en recrutant une ancienne employée de CBS, leader des séries télévisées. Diffusé sur la Xbox One, le groupe chercherait un moyen d’élargir encore son public grâce à un partenariat dédié.

Les chaines traditionnelles, déjà inquiètent du succès de Netflix, avaient répondu au succès de House of Cards en achetant beaucoup plus de pilotes de séries pour s’assurer la position de dénicheur de nouveaux phénomènes. L’arrivée de poids lourds des nouvelles technologies dans leur giron a de quoi les inquiéter.