NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

​Epargne : le livret A au plus bas depuis sa création

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



10 Janvier 2020

Le livret A va être rémunéré à 0,50% cette année, soit son plus bas niveau depuis sa création. Une tendance qui pousse les banques à proposer des livrets plus intéressants, oubliant que la popularité du Livret A est avant tout due à sa flexibilité.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’épargne pépère du Livret A est de moins en moins intéressantes. Au début du mois de février le taux du livret préféré des Français va passer de 0,75% à 0,50%. Ce sera alors le rendement le plus faible de son histoire. Pour autant, les baisses successives de rémunération n’ont pas inversé la tendance toujours à la hausse de ce moyen d’épargne. 
 
Dans un article consacré à cette évolution, Les Echos , listent les recours et offres que proposent les banques pour attirer les épargnants. Avec des livrets qui annoncent des rémunérations jusqu’à 3% mais sur les premiers mois de placement, les établissements espèrent faire réagir les habitués aux livrets A. Rien n’est moins sur pourtant. D’abord parce que, comme le souligne le quotidien économique, ces placements sont clairement des outils marketing des banques puisqu’après deux ou trois mois les rendements chutent bien en dessous de ceux du Livret A. Ensuite ces placements sont soumis à l’impôt. « Gare donc aux conditions d'applications de ces placements dont la rémunération nette peut s'avérer plus faible que celle du  Livret A défiscalisé … De plus, si les performances de ces offres temporaires ont tout de même de quoi tenter les épargnants, il ne faut pas oublier qu'ils sont soumis à des prélèvements obligatoires » alerte l’article.
 
Mais surtout, c’est oublier que le Livret A est pour la plupart des Français la transcription bancaire du bon vieux matelas. Un placement accessible et facile d’accès pour les économies plutôt qu’une recherche de rendement. Alors 0,75% ou 0,50% de rendement, sur des sommes qui ne peuvent pas dépasser 22 950 euros ne font pas une grande différence. Les épargnants en recherche de profits ont en fait le deuil du Livret A il y a plus d’une décennie. Le vrai décrochage avait eu lieu entre 2008 et 2010, le taux était passé de 4% à 1,25%.