NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











​Télé : Charles Consigny, politiquement incorrect mais pas trop, rejoint Ruquier





A 28 ans, il va succéder à Yann Moix comme chroniqueur de l’émission emblématique de Ruquier « On est pas couché ». Celui qui se positionne comme un réac tout en prenant toujours gare à rester dans les limites mondaines de l’acceptable est depuis un moment dans les petits papiers de Ruquier.


DR
DR
Le choix de Laurent Consigny ne doit rien au hasard. Laurent Ruquier regrette d’avoir donné autant de place à Zemmour mais regrette en même temps l’heure de gloire de son émission devenue largement insipide. Il va donc chercher un Zemmour soft pour remplacer Yann Moix l’année prochaine. Ce dernier qui va rejoindre la bande d’Ardisson sur C8. Le nouveau chroniqueur a d’ailleurs fait la courtoisie au magazine Le Point pour lequel il est chroniqueur depuis des années pour sa première réaction : « Je suis très heureux de rejoindre cette formidable émission. J'ai conscience qu'il ne sera pas facile de succéder à Yann Moix et j'espère de tout cœur former un bon duo avec Christine Angot qui est un écrivain de grand talent pour qui j'ai beaucoup de respect. Je suis très touché de la confiance que m'accordent Laurent Ruquier et Catherine Barma (la productrice de l’émission NDLR). Je vais tout faire tout pour être à la hauteur de ce magnifique défi. »

Avec le profil de Consigny, Ruquier a trouvé un profil de droite un poil réac mais bien élevé. « Fils du publicitaire Thierry Consigny  et neveu de l’actrice Anne Consigny, ce jeune homme pressé – juriste de formation et auteur de trois livres, dont un avec son père - a fondé le magazine culturel "Spring" (10 numéros en trois ans) et occupé les fonctions de conseiller en communication officieux de Christine Boutin avant d’appeler à voter Nicolas Sarkozy en 2012. En 2014, Laurent Ruquier lui met le pied à l’étrier dans la si mal nommée "L’émission pour tous", vite éjectée de la grille de France 2 faute de téléspectateurs » raconte la rubrique télé de L’Obs. Quand il l’avait invité pour son livre en 2017, Ruquier l’avait déjà appelé «  le réac le plus sympathique de la place de Paris. »