NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





143 nouveaux géoglyphes de Nazca découverts




22 Novembre 2019

C’est un des grands mystères archéologiques qui passionne encore les spécialistes : les lignes, ou géoglyphes, de Nazca. Il s’agit de figures dessinées dans le désert de Nazca, au Pérou, et tracées, pour certaines, il y a 2.500 ans. Leur nombre exact n’est pas connu, et pour cause : de nouvelles figures sont découvertes régulièrement.


Une équipe de chercheurs sur le site depuis 2004

cc/Wkimedia/Diego Delso
cc/Wkimedia/Diego Delso
L’étude de ces figures gigantesques et encore mystérieuses est confiée, depuis 2004, au professeur Masato Sakai de l’Université de Yamagata au Japon. Ses équipes ont découvert plus de 150 figures, mais le 15 novembre 2019 une annonce majeure a été faite : 143 nouvelles figures ont été identifiées. Les chercheurs espèrent réussir à mieux comprendre ces géoglyphes, leur sens et la raison pour laquelle ils ont été tracés.

Car si le tracé ne serait pas compliqué, contrairement à ce qu’on a pu penser, puisqu’il aurait suffit à cette civilisation de déplacer des pierres, la taille intrigue : le plus imposant des géoglyphes identifié à ce jour est long de plus de 100 mètres. La raison de ces figures est inconnue, bien que la thèse la plus probable soit rituelle : des vases et autres poteries ont été découverts sur le site.

L’utilisation de l’intelligence artificielle

L’une des avancées majeures dans l’annonce de cette nouvelle découverte de 143 géoglyphes est la méthode utilisée par l’équipe du professeur Sakai. Outre des scanners à trois dimensions, cette fois c’est l’intelligence artificielle qui a joué un rôle majeur dans la reconstruction des figures.

L’université de Yamagata a fait appel à IBM et au super-ordinateur Watson : un logiciel a été créé expressément pour identifier et reconstruire des lignes de Nazca très peu visibles à l’oeil nu. Watson a ainsi pu identifier un géoglyphe représentant une figure bipède tenant un bâton. Les 142 autres lignes découvertes l’ont été par les archéologues, mais cette avancée pourrait permettre de découvrir plus rapidement d’autres lignes de Nazca encore inconnues.