NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Alstom remporte contrat de 430 millions du métro à Marseille




27 Novembre 2019

Alstom vient d’annoncer par communiqué qu’il avait remporté le contrat pour la rénovation du métro de Marseille. La compagnie va gérer et équiper le réseau de deux lignes pour la transition vers un fonctionnement automatique d’ici 2024. Un contrat de 430 millions qui va bénéficier à six sites Alstom.


DR - Alstom
DR - Alstom

430 millions d’euros, 400 salariés d’Alstom mis à contribution sur six sites. Le groupe industriel a de quoi se réjouir de la signature du contrat pour le métro de Marseille. L’objectif est de rénover de fond en comble le métro marseillais d’ici 2024 en passant notamment à l’automatisation des nouvelles rames qui vont équiper le réseau. « Alstom mettra également en service 38 nouvelles rames de métro sur pneu, dont la mise en service est prévue en 2024. Ces rames circuleront en mode semi-automatique avec conducteurs jusque mi-2025 sur la ligne M2 et jusqu'à 2026 pour la ligne M1, puis passeront en automatisme intégral. D’une longueur de 65 mètres, chaque rame climatisée de 4 voitures en configuration pourra transporter jusqu'à 500 passagers. L'industriel a fait appel aux designers marseillais Ora-ïto et Fabien Bourdier pour imaginer le design visuel et sonore des nouvelles rames. La métropole organisera une consultation des habitants pour trancher parmi les trois projets proposés » résume L’Usine Nouvelle

Pour mener à bien ce gros projet, Alstom assure que 400 personnes travailleront sur le projet dont une soixantaine dans la zone Aix-Marseille. C’est d’ailleurs le site Alstom Aix-en-Provence qui va piloter le projet. Cinq autres sites seront mis à contribution, nous apprend le site spécialisé qui s’appuie sur les informations de Reuters : « Valenciennes pour la conception, l’aménagement intérieur, l’assemblage, les essais et la validation des rames, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Villeurbanne pour l’informatique embarquée, l’information voyageurs, la maintenance prédictive et les équipements du système de signalisation, et Saint-Ouen pour la coordination du design artistique, le développement et l’intégration du système de signalisation ». 

« Respectueuses de l'environnement, les nouvelles rames du nouveau métro de Marseille seront éco-conçues, permettant leur revalorisation en fin de vie à hauteur de 96%.  Elles consommeront 25% d’énergie en moins que les rames actuellement en service grâce notamment au freinage électrique (jusqu’à 0 km/h), à l’éclairage LED et d'autres optimisations » appuie le communique de la compagnie.