NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Anne Hidalgo veut faire de Paris une ville « cyclable »




29 Janvier 2020

Anne Hidalgo, maire de Paris candidate à sa réélection, a déjà dévoilé quelques-uns de ses projets pour son nouveau mandat. Dernier en date : celui de rendre Paris plus accessible aux vélos pour inciter les Parisiens à opter pour ce mode de déplacement. Mais, pour ce faire, la maire doit trouver de la place où faire des pistes cyclables. Elle a une idée… qui risque de ne pas plaire aux automobilistes.


Le plan vélo d’Anne Hidalgo

Pixabay/Free-Photos
Pixabay/Free-Photos
La campagne pour les municipales de Paris bat son plein et Anne Hidalgo est en bonne place pour remporter une nouvelle fois l’élection. Mais le projet qu’elle a présenté mardi 28 janvier 2020 pourrait lui faire perdre quelques voix… car il vise à rendre Paris la capitale du vélo. Ne vous inquiétez pas, il n’est pas question de transformer Paris en une sorte d’Amsterdam… mais on n’en est pas loin.

La capitale française dispose déjà de 1.018 kilomètres de pistes cyclables mais ce ne serait pas suffisant : Anne Hidalgo prévoit d’en rajouter 400 kilomètres à l’horizon de 2024, année durant laquelle Paris hébergera les Jeux Olympiques. La maire veut également créer un « Vélopolitain », un réseau dédié aux cyclistes, ainsi qu’une Vélorue dans chaque arrondissement.

La question de la place pour les pistes cyclables

Le projet est intéressant, mais sa réalisation pourrait causer quelques soucis : les rues de Paris ne sont pas larges, difficile d’y placer une piste cyclable… à moins de supprimer des places de stationnement en surface. Et c’est justement ce que compte faire la maire sortante : éliminer 60.000 places de stationnement, soit un peu moins de la moitié des 133.000 places existantes.

Concernant le budget, il est déjà prévu : 350 millions d’euros entre 2020 et 2026 sont annoncés pour le plan vélo en cas de réélection d’Anne Hidalgo.