NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Arabie Saoudite : première séance de cinéma en 35 ans





Pour la première fois depuis 1983 une séance de cinéma va accueillir du public en Arabie Saoudite. Le film Black Panther est le premier film a être projeté alors que les locaux de moins de quarante ans – dans un pays très jeune – n’ont aucun souvenir d’une telle expérience.


ILD
ILD
Le coup de com’ est parfaitement réussi pour les autorités d’Arabie Saoudite. Depuis la prise en main rigoureuse du pouvoir par le Prince héritier Mohamed Ben Salmane, le pays fait de constants allers retours entre des décisions autoritaires et des ouvertures dans les domaines des libertés individuelles et de la surveillance des mœurs. Après l’autorisation pour les femmes de conduire – en application en juin – et leur admission dans les stades sportifs, c’est désormais l’ouverture d’un cinéma qui fait le tour du monde.
 
Certains apprennent par cette nouvelle que le cinéma était interdit depuis 35 ans dans ce pays. Une période suffisamment longue pour représenter une véritable révolution pour les jeunes générations. « Les jeunes Saoudiens qui n’ont jamais connu le cinéma dans leur pays peuvent désormais acheter des billets dès aujourd’hui, avant les premières séances prévues pour demain. Les autorités locales ont cependant nuancé en indiquant que les séances test pourraient encore s’étaler sur plusieurs jours, en attendant la mise au point d’un système de billetterie sur Internet » raconte 20 Minutes , alors que le lancement officiel était prévu pour vendredi 20 avril.
 
Le premier film a être projeté après une telle période de disette est « Black Panther ». Un film à l’affiche donc, ce qui est pour le moins dommage tant on se dit qu’après 35 ans sans 7ème art, il y a surement des films plus urgents qu’un Marvel… Mais ne jouons pas les troubles fêtes alors que la première séance pour la presse et les professionnels mercredi a été vécu comme un moment de célébration. Le patron du géant américains AMC a lui parlé d’un « jour historique ».  « Selon des médias saoudiens, la société prévoit d’ouvrir 40 cinémas dans 15 villes du pays au cours des cinq prochaines années. C’est le géant américain AMC Entertainment qui a obtenu la première licence pour les exploiter. Les exploitants cinématographiques ont longtemps considéré le royaume comme le dernier marché de masse inexploité du Moyen-Orient, avec plus de 30 millions d’habitants, dont la majorité a moins de 25 ans » explique le quotidien gratuit.