NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Arnaud Lagardère prendra lui-même la direction de ses médias





Alors que la mode est plutôt à la fausse distanciation des propriétaires de presse sur leurs médias, Arnaud Lagardère lui devrait prendre la direction du pôle News de son groupe. Une anomalie qui ne devrait pas aider le groupe à remonter la pente.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
« Arnaud Lagardère, le patron du groupe Lagardère dont la branche médias est en pleine réorganisation, va assurer directement la direction générale du pôle "News" chapeautant ses médias d'information (Europe 1, JDD et Paris Match) » annonce le blog spécialisé dans les médias de Jean-Marc Morandini.
 
C’est un courrier interne de la rédaction, consulté par l’AFP, qui a lancé cette incroyable nouvelle. Incroyable parce que alors que le groupe va mal et que les audiences ne sont pas bonnes, le milliardaire prend une initiative à contre-courant de ce que devient le monde des médias. Bloqués par le manque de réinvention des anciens modèles économiques et l’envie de paraitre indépendants, la plupart des groupes multiplient leurs efforts pour donner l’impression que les actionnaires n’interviennent pas dans les choix éditoriaux. En visant expressément le pôle News, Arnaud Lagardère va immédiatement dans le domaine le plus délicat sans prendre la peine de se camoufler. Ailleurs, les milliardaires actionnaires préfèrent mettre un homme de confiance, ancien journaliste ou homme d’affaires, en position de force et comme unique interlocuteur.
 
« Arnaud Lagardère assurera la direction générale du pôle News. Il est rappelé que pour la partie éditoriale de ce pôle, Hervé Gattegno assure la direction du Journal du dimanche, Laurent Guimier celle d'Europe 1, Virgin et RFM, Olivier Royant celle de Paris Match et ils seront directement rattachés à Arnaud » explique le courrier encoyé aux salariés et signé par Denis Olivennes, l’ex chef du News. « Les salariés, qui avaient voté mi-mars une motion de défiance contre les directions de Lagardère Active et de Lagardère, s'inquiètent de ces réorganisations, notamment pour l'emploi, et organisent régulièrement des assemblées générales. La dernière, qui s'est tenue jeudi dernier, rassemblait environ 700 personnes, selon un participant » conclue le blog du décrié, mais toujours bien informé, Morandini.