NLTO
/ Magazine d'actualité politique, économique et internationale /



Automobile : comment appeler un écran tactile qu’on ne touche plus ?

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



24 Juillet 2020

Alors que Jaguar lance un écran qui n’a pas besoin d’être touché pour réagir, la presse le présente comme un écran tactile. Mais s’il n’a pas besoin d’être touché pour réagir, il faut s’en tenir au français.


DR Impression d'écran
DR Impression d'écran
Ceux qui l’ont développé appellent ça le « toucher prédictif ». Une appellation un peu barbare mais qui a au moins le mérite d’être plus exacte. Car en déployant un écran qui n’a pas besoin d’être touché pour réagir, Jaguar nous oblige à nous empêcher de l’appeler tactile. Ou alors l’appellation n’a plus de sens. « Imaginez que vous puissiez manipuler un écran tactile sans le toucher. Bien que cela puisse sembler relever de la science-fiction, Jaguar Land Rover (JLR) a déjà développé cette technologie. Seuls quelques appareils comme le Google Pixel 4 permettaient d’interagir avec les informations à l’écran sans le toucher » explique par exemple le site TomsguideOubliant que ne pas toucher quelque chose qui a pour principe d’être touché ne relève pas de la science-fiction mais de l’absurdité.

Toujours est-il que ce nouveau gadget qui a été installé par Jaguar est une petite révolution technologique développée en collaboration avec l’université de Cambridge. « Un dispositif de suivi des gestes utilise des capteurs basés sur la vision ou les radiofréquences pour combiner des informations contextuelles telles que le profil de l’utilisateur, la conception de l’interface et les conditions environnementales avec les données disponibles d’autres capteurs, comme un dispositif de suivi du regard, pour déduire l’intention de l’utilisateur en temps réel. Contrairement à d’autres systèmes basés sur des gestes, comme celui que l’on trouve dans les modèles actuels de BMW et de certains modèles du groupe Volkswagen, ce système va plus loin que de simples balayages gauche-droite et haut-bas » explique Tomsguide.

Avec des arguments de santé, de sécurité et de confort, les ingénieurs qui ont développé ce procédé. Mais le véritable argument convaincant de ce genre de gadgets est la sécurité. Car avec ce procédé, la marque annonce une interaction deux fois plus brève avec l’écran. Diminuant ainsi de moitié le temps passé à regarder autre chose que la route.