NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Avec Bright et Will Smith sur Netflix, le réalisateur David Ayer joue son va tout





Resté sur le gros flop du film « Suicide Squad » le réalisateur David Ayer va au rattrapage sur Netflix. Il présentera en fin d’année sur la plateforme le film fantastique « Bright » avec Will Smith dans le rôle principal.


DR
DR
La bande-annonce de « Bright » vient d’être dévoilée à l’occasion du Comic-Con de San Diego. Ce prochain film du réalisateur David Ayer sort cette fois en exclusivité sur Netflix qui l’a produit. A première vue, la bande-annonce a suscité de l’intérêt puisqu’il ne s’agit ni d’une énième adaptation ou remake d’un univers déjà surexploité. Un bon point soulevé par la rubrique Pop Culture du magazine Le Point . « L'intrigue de Bright se déroule au sein d'un monde contemporain alternatif où humains, orcs, elfes et fées coexistent depuis des siècles. Le film se concentrera sur les pérégrinations de Scott Ward, un policier humain incarné par la star Will Smith, qui devra faire équipe avec le tout premier flic Orc, dont le visage, bien caché par un maquillage abondant, est celui de Joel Edgerton (Midnight Special, Warrior) » résume l’article.

Un film policier donc dans un univers fantastique. Une idée assez originale qui pourrait permettre à David Ayer de faire oublier le navet « Suicide Squad » qui a très largement été détesté par les spectateurs et les critiques (25% sur Rotten Tomatoes). Reste à voir si le scenario peut réussir à faire exister le film dans le genre Science-Fiction où les bons films sont plus souvent dans nos dvdthèques que dans les nouvelles productions. Toujours est-il qu’avec un budget de 90 millions de dollars, Netflix montre qu’il est largement capable de produire des films à gros budget destinés pour sa seule plateforme. « Une goutte d'eau pour la plateforme, qui a prévu d'investir 6 milliards de dollars dans le développement de son contenu original cette année. Et si la mise en ligne du film est prévue pour le 22 décembre prochain, Netflix ne semble toujours pas avoir l'intention de sortir son long-métrage en salle, malgré les complaintes de la profession » remarque judicieusement l’article du Point.