NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Bill Gates met fin à son rôle chez Microsoft




17 Mars 2020

Tout le monde connaît Bill Gates : visionnaire, il a fondé le géant Microsoft qui est désormais l’une des entreprises les mieux capitalisées en Bourse. S’il avait quitté le poste de PDG, il restait au Conseil d’administration du géant. Mais cette année 2020, il a décidé de mettre un terme à cette fonction aussi.


Bill Gates quitte définitivement Microsoft

Pixabay/efes
Pixabay/efes
Confondée en 1975 par Bill Gates et Paul Allen, Microsoft a écrit l’histoire rendant notamment possible l’avènement de l’ordinateur personnel. De fait, sans Microsoft, le monde tel que nous le connaissons n’existerait pas. Bill Gates, lui, a été des années durant l’homme le plus riche du monde, en particulier grâce à ses parts dans l’entreprise.

Mais depuis près de vingt ans, alors qu’il l’a dirigée avec une main de fer depuis sa création, Bill Gates n’est plus le PDG de Microsoft. Il était toujours resté au Conseil d’administration, néanmoins, alors que les PDG se sont succédés. Aujourd’hui, c’est Satya Nadella qui est à la tête de l’entreprise. Quant à Bill Gates, il semble avoir décidé de mettre un terme à toute l’aventure.

Se consacrer aux activités philanthropiques

En ce mois de mars 2020, Bill Gates a annoncé quitter le conseil d’administration de Microsoft, dont il ne détient plus que 330 millions de dollars en actions, tout en restant aux côtés de Satya Nadella en tant que conseiller technologique. Une manière de quitter l’entreprise à moitié. Et par la même occasion, l’ancien homme le plus riche du monde a annoncé quitter également le conseil d’administration du fonds d’investissement Berkshire Hathaway fondé par Warren Buffett.

Pour l’avenir, le cofondateur de Microsoft veut se consacrer aux activités philanthropiques, notamment par le biais de sa fondation Bill & Melinda Gates, créée en 2000 et qui reçoit directement une partie de la fortune personnelle du milliardaire de manière régulière. Parmi les projets de la fondation, l’amélioration de l’accès à l’éducation et aux soins dans les pays sous-développés ou encore la lutte contre le réchauffement climatique.