NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Boeing : une cinquantaine d’avions immobilisés en raison de fissures




31 Octobre 2019

Une cinquantaine d’avions dans le monde sont cloués au sol en raison de la découverte de fissures.


Des cas partout dans le monde

C’est un nouveau coup dur pour le constructeur aéronautique. Une cinquantaine de Boeing 737 NG sont immobilisés partout dans le monde à la suite de la découverte de « fissures structurelles ». « 32 autres appareils sont en cours d’inspection » a déclaré la compagnie australienne Qantas, qui a déjà immobilisé un de ses modèles. 

Un en Australie, neuf en Corée, un en Chine… L’inquiétude grandit depuis la découverte de « fissures structurelles » sur un exemplaire en Chine, au niveau du « pickle fort », la partie de l’avion permettant de lier les ailes au fuselage et de gérer les contraintes et les forces aérodynamiques. 

Des antécédents avec l’appareil précédent

Un porte-parole du constructeur a annoncé, jeudi 31 octobre, qu’un millier d’appareils ont été inspectés dans le monde et que moins de 5% d’entre eux présentaient des défaillances nécessitant des réparations, soit 50 appareils. Des incidents qui handicapent fortement Boeing, après l’immobilisation forcé du 737 MAX. 

Ce dernier, le prédécesseur du 737 NG, a été en cause dans deux accidents ayant coûté la vie de 346 personnes en Éthiopie et en Indonésie. L’appareil censé empêcher le décrochage de l’avion, le MCAS, aurait été victime d’un dysfonctionnement. Ces modèles sont depuis sept mois cloués au sol.