NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Comble : Trump annonce des changements « violents » s’il perd les élections





Alors que l’Iran est au bord de la guerre civil, que la guerre commerciale fait rage avec la Chine et dans une moindre mesure l’Europe. Que les entreprises américaines prennent de plein fouet les réponses européennes et chinoises aux taxes américaines, Donald Trump prévient qu’une défaite des Républicains en novembre signifierait des changements violents.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Il faut déjà contextualiser la déclaration pour en comprendre le sens. Devant un parterre de personnalités évangélistes, le président américain a prévenu qu’une éventuelle défaite en novembre des Républicains impliquerait des changements violents. « Lors de sa rencontre avec ces pasteurs à la Maison-Blanche lundi soir, le président américain a averti que son programme conservateur était en jeu si son parti perdait le scrutin de mi-mandat, selon un enregistrement fourni au New York Times par une personne ayant assisté aux échanges. Les démocrates "vont annuler tout ce que nous avons fait et ils le feront vite et de manière violente", a-t-il dit. "Ils mettront immédiatement fin à tout." "Quand vous voyez les antifas", a-t-il ajouté en référence à certains groupuscules d'extrême gauche, "et que vous voyez certains de ces groupes, ce sont des gens violents" » rapporte Europe 1.

Conscient de sa fragilité alors que certains effets de sa politique économique et internationale se font ressentir sur des populations qui lui étaient favorables, Donald Trump met le paquet sur les sujets de conservatisme pour éviter le pire aux élections de mid-terms. « Le New York Times a indiqué que les journalistes avaient été autorisés lundi soir à entendre de brefs propos de Trump devant les pasteurs et qu'il avait parlé d'avortement, de liberté religieuse et de chômage des jeunes. Mais après le départ des journalistes de la salle, le président a changé de sujet, évoquant les moyens pour les évangélistes d'aider les républicains à gagner en novembre, selon le quotidien. "Je vous demande juste de sortir et de vous assurer que tous vos gens votent", a dit Donald Trump » lit-on sur le site d’Europe 1. Jouant la carte du peuple contre les élites depuis son élection, le président américain sait qu’en cas de défaite sa rhétorique sera sérieusement affaiblie.