NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Comment les jeunes perçoivent-ils la technologie au quotidien ?





Une étude réalisée par Intel Corporation auprès des jeunes montre que près de 60% d’entre eux trouvent que la technologie déshumanise. Pour eux, les innovations devraient être plus axée sur la convivialité.


Comment les jeunes perçoivent-ils la technologie au quotidien ?
Intel Labs a réalisé son enquête auprès de 12 000 personnes âgées entre 18 et 24 ans dans huit pays dont la France. Les résultats du sondage doivent aider à mieux comprendre la perception des innovations et démocratisations technologiques par la génération la plus habituée aux nouveaux objets.
 
Les téléphones intelligents et les tablettes sont devenus des accessoires normaux pour la cible du sondage. Contrairement aux générations antérieures, les 18-24 ne se sont pas adaptés aux nouveaux outils de communication, ils les ont intégrés naturellement à leur mode de vie. Le sondage montre qu’ils ne sont pour autant pas moins critiques des déviances et nouvelles habitudes qui suivent les innovations technologiques. 

Facilitent la vie mais déshumanisent

Les personnes interrogées ne rejettent pas la technologie, 90% d’entre eux reconnaissent que les innovations « facilite la vie ». C’est sur leur utilisation que les avis sont plus partagés. Une majorité des sondés redoute que la démocratisation des nouveaux accessoires cause une dépendance et un manque d’autonomie voire un effet « déshumanisant ».
 
Au niveau des relations personnelles, 70% d’entre eux déclarent que la technologie a une incidence positive sur leur vie sociale. La moitié déclare que les transports, l’éducation et la santé seront positivement impactés par les nouvelles technologies.
 
Les femmes seraient par ailleurs les plus enthousiastes vis-à-vis de la technologie au quotidien. Genevieve Bell, anthropologue et directrice de recherche à Intel Labs explique ce phénomène ainsi « Historiquement, les femmes sont devenues de ferventes utilisatrices de la technologie lorsque que celle-ci permet de résoudre les problèmes, aide à organiser nos vies et celle de nos familles, et nous permet de gagner du temps. »
 
Parmi les huit pays dont sont issus les sondés, ce sont les Italiens et les Japonais qui ont les opinions les plus négatives sur les effets des évolutions technologiques.