NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Conférence F8 : Facebook trace sa route





Depuis 2011, Mark Zuckerberg n'avait pas organisé de conférence de développeurs F8. La conférence qui vient de se dérouler à San Francisco a donc remporté un gros succès d'audience.


C'est dans une salle archi-comble que Mark Zuckerberg a égrainé de précieuses informations qui permettront aux développeurs d'applis et aux annonceurs se s'adapter à l'évolution du réseau social. Les 3 grands principes sur lesquels il a insisté pour les mois, voire années à venir, sont la mobilité, la stabilité et la monétisation.

Anonymous login

Bien que dédiée aux développeurs, certaines informations sont intéressantes à connaitre pour les utilisateurs de Facebook. C'est par exemple le nouveau service (pour l'instant disponible qu'aux seuls développeurs) "Anonymous login", qui permet à un utilisateur de se connecter à un service tiers via Facebook sans qu’aucune information ne transite. «Les gens veulent essayer des applis sans avoir peur» expliquait fort justement Mark Zuckerberg lors de la conférence. D'ailleurs, pour le fondateur de Facebook, cela ne fait aucun doute qu'une fois l'utilisateur à l'aise avec un nouveau service, il acceptera volontiers de s'y connecter avec son compte et son profil Facebook, tout en sélectionnant les données qu'il souhaite partager.


Naviguer d'une appli à l'autre

Une autre nouveauté, qui concerne les développeurs, c'est le kit de développement open source "AppLinks" qui permet de gérer les interactions entre applications. En un clic, il sera possible de faire des allers/retours entre Facebook et des sites partenaires, que ce soit pour écouter de la musique ou effectuer un achat sur un site tiers partenaire.

Money money

Enfin, le kit d'outils "Audience Network", véritable régie publicitaire, a été créé pour faciliter la monétisation des applis pour les développeurs. La publicité s'intègre désormais plus facilement dans les applis, grâce à quelques lignes de code et trois formats sont proposés : la bannière, l'interstitiel et le native advertising. Une vraie bonne nouvelle sachant que Facebook rassemble 1,2 milliard d'utilisateurs. A noter enfin l'apparition d'un bouton "J'aime" spécifiquement conçu pour les applications mobiles qui devrait également contribuer à satisfaire les développeurs.

Ainsi Facebook se positionne sur le marché très porteur de la publicité mobile, aux côtés de Google qui détenait l'an dernier 50% de part de marché. Un marché qui représente aujourd'hui quasiment 18 milliards de dollars, ayant doublé l'an dernier et qui sera certainement en très forte croissance encore cette année.