NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







« Défi 30 jours » : quand Facebook se penche sur vos abdos





Il a suffi que des internautes aient envie de se muscler les abdos pour que ce challenge entre amis crée un buzz mondial.


Facebook, défi 30 jours
Facebook, défi 30 jours
Avant de se mettre en maillot de bain, il y a toujours un petit stress. On parle de régime, de faire davantage de sport, c’est le marronnier du printemps. Cette année, on assiste, entre autres, à un défi particulier : le  «Défi 30 jours», soit une petite initiative née sur Facebook, entre quelques friends, désireux de se muscler les abdos avant l’été. Sauf que cette opération, est en passe de devenir un événement planétaire : aujourd’hui, près d’un million d’internautes jouent le jeu.

Lancé début juin, ce challenge sportif place la barre assez haute. Mais pour ressentir les résultats, il faut ce qu’il faut. Il est donc recommandé de tenir entre une et quatre minutes, la position suivante (voir photo) : les avant-bras parallèles au sol, les talons dirigés vers le plafond, le dos horizontal. Aujourd’hui, pas moins de 884 000 personnes suivent ce «Défi 30 jours» et font la planche tous les jours.
 
Et pourtant, en créant cette page, et le challenge qui va avec, la massothérapeuthe canadienne, Nathalie Breton, n’a pas anticipé le succès et le phénomène viral qui en découle. Elle a commencé à proposer le jeu et la chandelle à son réseau pour une durée d'un mois, histoire de « tester cet exercice en groupe pour se muscler.» C’est que, ces temps-ci, il semblerait que l’on ne fasse plus grand chose sans les réseaux sociaux. Surtout, ce défi symbolise le nouveau coaching qui s’appuie sur la notion de participatif et de groupe. Des valeurs qui ont contribué au succès du projet, notamment en France.

L’effet d’entraînement aidant, ça marche. Et même très bien. Au début, trente membres ont commencé, aujourd’hui, le groupe représente presque un million de personnes. Quand il s’agit des abdos, on ne compte pas. À suivre donc, à plus forte raison car Nathalie Breton est très sollicitée notamment pas les annonceurs : «Les gens m’en redemandent. Ils ne pensent qu’à avoir de belles fesses pour l’été…» Autre option, pour les flemmards, un contre-groupe a été lancé : le défi « 30 jours canapé », fort de 19 000 membres. Avec la Coupe du monde de football, il pourrait bien voir ses effectifs augmenter.