NLTO
/ Magazine d'actualité politique, économique et internationale /



Des centaines de scientifiques ont élaboré la plus grande carte 3D de l’univers

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



21 Juillet 2020

Vingt années de travail et des centaines de scientifiques du monde entier ont collaboré pour réaliser la plus grande carte 3D de l’univers jamais réalisée. Un travail titanesque qui se base sur l’analyse de pas moins de quatre millions de galaxies.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les chiffres donnent le tournis et l’on a du mal à évaluer le travail que cela représente. Lundi 20 juillet des astrophysiciens ont annoncé qu’ils publiaient la plus grande carte 3D de l’univers qui n’a jamais été réalisée. « La carte, fruit d'une collaboration de plus de vingt ans de centaines de scientifiques issus d'une trentaine d'institutions différentes de par le monde, a été dressée à partir du dernier sondage cosmologique du SDSS (Sloan Digital Sky Survey), nommé "The extended Baryon Oscillation Spectroscopic Survey" (eBOSS), autour d'un télescope situé au Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Grâce aux nombreux travaux théoriques menés au fil du temps sur le Big Bang, ainsi qu'à l'observation du fond diffus cosmologique (un faible rayonnement lumineux laissé par le Big Bang), les premiers instants de l'Univers sont relativement bien connus des chercheurs » rapporte France 24.

En analysant plus de quatre millions de galaxies et de quasars, la carte est en effet un résumé visuel des connaissances de l’histoire de l’expansion de l’univers. « Pour remontrer au plus loin, c'est-à-dire jusqu'à onze milliards d'années, ils ont utilisé des quasars — des galaxies dont le trou noir supermassif, en leur centre, est rendu extrêmement lumineux par la matière qui y est engloutie. La carte montre qu'à un certain moment l'expansion de l'Univers s'est accélérée et a, depuis, continué à le faire. Cette accélération semble être due, selon les chercheurs, à la présence d'énergie noire, un élément invisible qui s'intègre à la théorie générale de la relativité d'Einstein mais dont l'origine n'est pas encore comprise.Les astrophysiciens savent depuis plusieurs années que l'Univers s'étend mais ils tentent depuis de mesurer la vitesse exacte de cette expansion » explique la chaine française à l’international.

Cette somme des travaux et des connaissances souligne les nombreux mystères non résolus de l’univers. Car en mettant en cohérence les données dans cette carte 3D les observations et théories, les astrophysiciens restent démunis face à l’analyse de l’expansion et des vitesses.