NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











En 2013, Samsung vend plus de téléphones que Nokia, Blackberry et Apple réunis





Samsung vend presque un million de téléphone par jour soit plus du double d’Apple. En 2013, la marque coréenne a détenu 31,3% des parts de marché pour un total d’un milliard de téléphones intelligents vendus.


DR
DR
L’année 2013 a érigé Samsung en incontestable leader des téléphones dits intelligents, selon le cabinet IDC. Avec 319,9 millions de ces appareils vendus le groupe coréen s’est accaparé 31,3% des parts de marché. Au deuxième rang, la marque Apple a vendu 153,4 millions de ses iPhones. Les trois anciens poids lourds du secteur, Apple, BlackBerry et Nokia, vendent moins de téléphones à eux trois que Samsung.
 
Malgré les tentatives d’Apple de concurrencer les appareils les moins chers avec le 5C, Samsung continue à s’imposer comme le concepteur de Smartphones accessibles.
 


Un marché en progression de 38,4%

Les ventes record d’iPhones au dernier trimestre 2013 n’ont pas suffit à remettre en cause la position de Samsung.
 
En fait l’année 2013 a été particulièrement faste pour les Smartphones : progression de 38,4% et 1,04 milliard d’appareils de ce type vendus. Des progressions très importantes ont été enregistrées dans les ventes des cinq leaders du marché. 
 
1-    Samsung, 319,9 millions d’exemplaires vendus (+ 42,9%)
2-    Apple, 143,4 millions d’exemplaires vendus (+12,9%)
3-    Huawei, 48,8 millions d’exemplaires vendus (+67,5%)
4-    LG, 47,7 millions d’exemplaires vendus (+81,1%)
5-    Lenovo, 45,5 millions d’exemplaires vendus (+91,7%)
 
Ces cinq groupes ont largement bénéficié de l’augmentation générale. Excepté Apple, ils ont tous réussi à dépasser la progression moyenne du marché. L'ouverture du marché chinois a largement contribué à cette tendance.

Partenariat avec Google, pour combien de temps ?

L’autre grand gagnant de l’année 2013 est Android et là aussi Samsung n’y est pas pour rien. Le cabinet IDC montre aussi que Android détiendrait 80% du marché des systèmes d’exploitation. La relation gagnant-gagnant de Samsung et Google a donc encore de l’avenir malgré les rumeurs de méfiance de l’Américain vis-à-vis de son partenaire. D’après le site américain recode.net, Google s’inquiète de sa situation de dépendance et craint que Samsung cherche à développer son propre système d’exploitation.

Les relations entre les deux groupes sont à observer de près depuis que Google ne fait plus mystère de ses ambitions dans un secteur où Samsung est leader.