NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Équateur : l’état d’urgence décrété après de violentes manifestations




4 Octobre 2019

Le président de l’Équateur Lenin Moreno a décrété l’état d’urgence dans son pays à la suite de manifestations violentes.


Une suppression des subventions au carburant

Barricades, affrontements avec les forces de l’ordre… Les manifestations contre la hausse des prix du carburant dégénèrent de jour en jour en Équateur. En réponse, le président Lenin Moreno a déclaré l’état d’urgence, jeudi 3 octobre.

Dans la semaine, le président a annoncé la suppression des subventions au carburant dans le cadre d’une réforme fiscale menée pour tenter de réduire le déficit budgétaire du pays. Cette subvention était en place depuis plus de 40 ans.

Des barricades et des émeutes

Jeudi 3 octobre, alors que la mesure venait d’entrer en vigueur, les chauffeurs de taxi et routiers ont bloqué les axes de Quito, la capitale. Des syndicats et des étudiants ont rejoint le mouvement dans la journée en érigeant des barricades et en incendiant des pneus.

Les forces de l’ordre sont intervenues à l’aide de gaz lacrymogène et de véhicules blindés pour repousser les émeutiers. Dans la soirée, le président a déclaré que la situation « était presque entièrement sous contrôle ».