NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Football et business : la FC Barcelone est le club le plus rentable

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



15 Janvier 2020

En 2018-2019 le FC Barcelone a généré 840 millions d’euros de revenus, contre 757 millions pour le Real Madrid et 711 millions pour Manchester United. Le PSG (5ème) et l’OL (17ème) sont les seuls Français dans le top 20 de ce classement du cabinet Deloitte.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le champion européen et même mondial du business est le FC Barcelone. D’après l’enquête du cabinet Deloitte sur les revenus des clubs de football professionnels, l’équipe catalane a engrangé 840 millions d’euros de revenus durant la saison 2018-2019. Pour la première fois la barre des 800 millions d’euros est dépassé. Une réalité financière pour ces entreprises qui permet d’évaluer un phénomène qui n’a comme des équivalents que dans les grands championnats de basket ou de football américain aux Etats-Unis.

Le FC Barcelone dépassé son rival historique, le Real Madrid (757,3 millions d’euros) qui était à la tête du classement précédent. On retrouve ensuite Manchester United sur la dernière marche du podium avec 711,5 millions d’euros. Fait intéressant, les performances sportives des différents clubs ont un impact direct sur leurs revenus. Car outre les billets, les droits télévisuels, les ventes de maillots et de produits, les résultats en Ligue des Champions modifient le classement. En effet, Manchester United pourrait dégringoler du classement si l’équipe ne réussit pas à participer à la Ligue des Champions. Manchester City (6ème  du classement Deloitte) et Liverpool (7ème ) pourraient doubler leur rival sportif. 

A l’inverse, l’Olympique Lyonnais a rejoint le top 20 grâce à ses qualifications en Ligue des Champions. L’équipe lyonnaise est 17ème du classement avec 220,8 millions d’euros de revenus. Le Paris Saint Germain reste loin devant avec 636 millions de revenus, une cinquième place. Mais surtout une progression de 94 millions d’euros par rapport à la saison précédente. 

Sauf surprises, l’année prochaine les deux clubs français devraient s’accrocher dans le classement Deloitte. Tous les deux qualifiés pour les huitièmes de finale, le PSG a le plus à gagner s’il parvient enfin à faire une belle campagne européenne. Pour le bien des comptes de l’entreprise.