NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Forme de vie extraterrestre possible sur une lune de Saturne





Les sondes de la Nasa s’intéressent depuis 2010 à la lune de Saturne Encelade. L’Océan de glace souterrain qui compose cette lune semble favorable au développement de formes de vies biologiques, probablement sous forme de microbes.


Forme de vie extraterrestre possible sur une lune de Saturne
La chasse de vie extraterrestre continue. Des scientifiques de la Nasa suivent une piste sérieuse avec la lune Encelade. Cet astre, satellite de la planète Saturne, pourrait selon les chercheurs américains abriter une forme de vie primitive, probablement microbienne.

C’est la revue Science qui a publié l’information en se basant sur des déclarations de l’Agence spatiale américaine.

Depuis 2005, Encelade intéresse la Nasa

En 2005, la Nasa observe des vapeurs qui s’échappent de la surface d’Encelade. Dès lors, les chercheurs en déduisent la présence d’un océan souterrain et donc, possiblement, d’une forme de vie. Cette lune recouverte de glace est depuis au centre de l’attention de l’Agence spatiale américaine. La sonde Cassini, développée par la Nasa avec les agences spatiales européenne et italienne, a survolé trois fois cette lune. Les expéditions ont été conduites entre 2010 et 2012. De nombreux clichés ont été pris pour vérifier ces allégations sur la composition d’Encelade.

D’après la revue Science les données récoltées par Cassini confirment la présence d’un très large océan. Celui-ci s’étendrait, sous la glace, sur près de 500 kilomètres. La présence de roche au fond de l’océan, repérée par la sonde, a confirmé les soupçons des scientifiques qui expliquent que celle-ci peut être un signe du développement de microbes. C’est ce qu’a expliqué Linda Spilker, la responsable du projet Cassini « l'eau salée et les molécules organiques sont les ingrédients chimiques élémentaires pour créer la vie » et d’ajouter « Cette découverte a élargi notre conception de la zone habitable de notre système solaire mais également des systèmes planétaires extrasolaires. Cette nouvelle validation du fait qu'un océan est bien présent sous le pôle sud prolonge notre compréhension de cet étonnant environnement. »

La découverte d’une vie extraterrestre, même aussi basique qu’une présence microbienne, constituerait la découverte la plus important de l’histoire de l’exploration de l’espace.