NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Google Glass, partenariat avec le groupe Ray-Ban





Lundi 24 mars, le moteur de recherche annonce un partenariat avec le groupe italien Luxottica, propriétaires de marques dont Ray-Ban. Les Google-Glass pourraient ainsi adopter le style très à la mode. Une manière de justifier le prix pour l’instant exorbitant ?


DR Google
DR Google

La saga Google-Glass continue. Après avoir fourni à différentes vagues de passionnés les premiers prototypes de son produit, le groupe américain calcule bien le calendrier des annonces. Au cas où on oublierait que la commercialisation est prévue pour « bientôt » voire même « cette année ».

 

Lundi 24 mars, le groupe annonce avoir contracté un partenariat avec Luxottica, propriétaire entre autres marques de Ray-Ban. La nouvelle fait vite le tour du monde et les premières photos de Google-Glass nouvelle génération ont déjà été vue par beaucoup. Il faut dire que, jusqu’ici, le style des binocles du futur laissait à désirer : 1 500 dollars pour une branche connectée à un petit écran.


Au compte goutte on apprend qu’elles ne seront peut-être pas moches

Du coup, Google avait déjà annoncé début 2014 que le produit tant attendu sera constitué de montures « normales ». Dans cette optique, Google n’a pas choisi par hasard Luxottica. Ce leader mondial de la fabrication de montures commercialise outre Ray-Ban, les marques Oakley, Persol, Ferragamo, Chanel, Versace, Prada ou D&G. 
 
L’Italien sera chargé de concevoir des montures compatibles. Pour l’heure les marques RayBan et Oakley, mais plus tard d’autres enseignes aussi détenues par Luxottica. Le prix de vente des Google Glass reste donc mystérieux mais on sait qu’il existera des versions stylisées ou exclusives. Quand on sait que les prototypes valent 1 500 dollars, on se demande quels montants les amateurs du genre seront prêts à débourser pour des lunettes intelligentes même pas moches.
 
Comme à chacune de ses prises de paroles sur le sujet, l’entreprise californienne a rappelé que la sortie approchait. À ce sujet, le partenariat avec Luxottica n’était pas non plus innocent puisque, d’après Google, « le réseau de distribution de détail et de gros de Luxottica nous sera très utile quand nous rendrons Glass plus largement accessible »