NLTO
/ Magazine d'actualité politique, économique et internationale /



Google et Adidas veulent lancer des semelles connectées




10 Mars 2020

Dans la série « les innovations technologiques dont on ne pensait pas avoir besoin », voici les semelles connectées développées par Adidas et Jacquard, la filiale du géant Google spécialisée dans les vêtements connectés, un domaine encore anecdotique, mais qui pourrait prendre de l’ampleur dans les années à venir.


Des semelles dédiées… aux footballeurs

Pixabay/flooy
Pixabay/flooy
Comme toute innovation technologique, celle dévoilée le 10 mars 2020 par Jacquard et Adidas s’adresse avant tout aux sportifs, bien qu’il soit facile d’imaginer, dans le futur, une utilisation plus généralisée. Les semelles connectées développées en partenariat avec Adidas sont adaptées aux chaussures de football puisque, justement, ce sont ces joueurs, professionnels ou amateurs et technophiles, qui sont ciblés.

Grâce à un implant bluetooth intégré à la semelle, qu’il faut mettre dans la chaussure, il est possible de capter toute une série de données comme le nombre de pas, la vitesse, les statistiques… des données qui peuvent ensuite servir aux joueurs pour améliorer leurs performances ou réaliser un suivi en détail : vitesse moyenne durant des matchs, distance parcourue…

Des semelles reliées avec l’appli FIFA mobile

Pour utiliser les semelles, il faut les relier avec une application « Adidas GMR », comme leur nom, qui permettra de récolter et analyser les données. Il sera possible de jouer « deux ou trois matchs » avant de devoir recharger le « tag », soit le petit objet connecté. Une autonomie largement suffisante pour les sportifs, même en cas d’entraînement.

Petit bonus qui pourrait plaire plus aux amateurs : il est possible de relier l’application Adidas GMR à l’application FIFA mobile développée par Electronics Arts. Cette dernière propose aux sportifs de réaliser des challenges sportifs : les données captées par les semelles pourront être utilisées pour compléter les challenges ou obtenir des récompenses dans le jeu.

L’intérêt de ces semelles est donc limité, mais leur coût pourrait attirer plus d’un client : semelles et tag sont vendus 35 euros, ce qui reste un petit investissement pour un accessoire ludique utilisé dans des chaussures… qu’on mettrait de toute manière aux pieds.