NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Hanouna, Ruquier, Foucauld, Canal : le pire de la télé selon les Gérard 2018





L’édition 2018 des Gérard a distribué ses piques et moqueries de l’année en distribuant des prix à ce qui se fait de pire. Peu de présentateurs ont été épargnés alors que Cyril Hanouna est encore le pire animateur et son émission plusieurs fois moquée.L’édition 2018 des Gérard a distribué ses piques et moqueries de l’année en distribuant des prix à ce qui se fait de pire. Peu de présentateurs ont été épargnés alors que Cyril Hanouna est encore le pire animateur et son émission plusieurs fois moquée.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les Gérard de la télévision sont un moment attendu chaque année. Avec humour et méchanceté, l’émission décerne des prix pour ce qui se fait de pire avec des catégories inventives et qui évoluent chaque année. Le record du plus primé de tous revient à Cyril Hanouna qui a gagné dans la catégorie du « pire animateur ». Son émission Touche pas à mon poste (TPMP) est d’ailleurs aussi vainqueur du « Gérard de l’émission où on bouffe vraiment n’importe quoi » comme « émission où on avale sa dignité ». Aux côté de Yann Barthès, Hanouna a également reçu le « Gérard du concours de b*te » pour « c’est qui qui fait le plus d’audience ». Enfin, le chroniqueur Gilles Verdes gagne « le Gérard du légume » pour « le petit pois » qu’il a dans sa tête.

« Jean-Pierre Foucault, qui présente toujours le concours Miss France sur TF1, a décroché le "Gérard de l'animateur dont tu sais pas s'il est toujours vivant ou si c'est des rediffs", tandis que BFM TV récoltait le "Gérard du scoop" (catégorie où elle était la seule chaîne nommée) pour "la neige perturbe la circulation automobile". D'autres figures du PAF dont Jean-Jacques Bourdin et Claire Chazal font également partie des personnalités épinglées lors de cette douzième cérémonie, tandis que Canal+ hérite du "Gérard de l'accident industriel" pour "l'ensemble de sa grille" » résume Europe 1.

Alors que certains prennent avec humour le prix qui leur est décerné, d’autres ont plus de mal à bien prendre des attaques autant hilarantes que méchantes. Comme la catégorie bien ciselée pour Jean-Marc Morandini : « Gérard du retour coup de théâtre qui fait encore plus flipper que le retour du mec à la fin du film à qui tu as mis trois balles pour être sûr qu’il était bien mort, plus une quatrième directement dans la tête pour bien voir sa cervelle sortir et être sûr qu’il ne se relèvera pas, et pourtant il se relève et vient vers toi en bavant. »