NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Jugé pour avoir profité gratuitement du palace du Martinez à Cannes





Un saisonnier de 28 ans vient d’être jugé et condamné pour avoir profité gratuitement du luxe de l’hôtel cinq étoiles Le Martinez à Cannes. Il a eu beau expliquer que c’était pour se reposer de journées épuisantes de travail sur la plage, il a été condamné à une amende.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le Martinez est un palace mythique de Cannes. C’est là-bas que séjourne nombre de stars et de personnalités lors du Festival. Un monde à part auquel n’ont accès que l’élite de l’élite tant les prix sont hallucinants. Avec les premières chambres à plus de 500 euros la nuit, comptez plus d’un Smic pour les suites. La clientèle est donc d’un certain standing et c’est surement pour cette raison que les caméras de surveillances ont identifié un intru cet été. Pendant trois semaines, un saisonnier de 28 ans qui travaillait sur la plage d’à côté a réussi à profiter du luxe de l’hotel pour se reposer  « La tentation était trop grande. En pleine canicule, ce saisonnier de 28 ans passait ses journées à travailler sur les plages cannoises, sous un soleil de plomb. Un travail "harassant", selon Sabry, avec "aucun endroit pour se reposer". À quelques mètres de lui se dresse l'hôtel le plus chic de la Croisette. Alors, le jeune homme y a vu l'endroit idéal pour ses temps de pause. Spas luxueux, salons cossus... Tous les jours pendant deux heures, le plagiste est parvenu à s'infiltrer sans effraction au Martinez, et en a profité "à l’œil". Un jeu d'enfant, car il y avait été invité il y a deux ans » rapporte RTL.

C’est le quotidien local Nice Matin qui a relevé l’histoire en premier. Repéré le 22 aout par le sécurité de l’hôtel alors qu’il usait de son culot depuis le 1er du mois, il a été appréhendé et conduit devant le tribunal. Expliquant qu’il voulait avoir un moment de repos et qu’il cherchait à charger son téléphone, il n’a pas réussi à convaincre le tribunal.  « Le jeune homme n'aurait d'ailleurs consommé que des pommes et des bouteilles d'eau minérale. Mais au regard de son casier judiciaire (vols et escroqueries), le tribunal a condamné le saisonnier à 100 jours-amendes de 5 euros » continue RTL. 500 euros de l’eau et des pommes, une facture à la hauteur du palace.