NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







La Mairie de Roubaix vend des maisons à un euro





Un euro la maison, frais de transaction compris mais pas les travaux. L’annonce de la Mairie de Roubaix est bien marketée puisqu’en réalité les acheteurs devront suivre payer des travaux de rénovation en suivant un cahier des charges. Toujours en dessous du prix du marché, c’est avant tout une tentative de réhabilitation de certains quartiers.


ILD
ILD
Qui refuserait de débourser 1 euro pour être propriétaire d’une maison ? Personne, et la Mairie de Roubaix en est bien consciente. L’affaire est pourtant moins bonne que ce que l’on pourrait penser. « La ville de Roubaix s’apprête à mettre en vente, mardi 20 mars, 17 maisons au prix d’une pièce symbolique. Chaque acheteur intéressé pourra déposer jusqu’à trois candidatures pour espérer mettre la main sur ces biens de 64 à 145 mètres carrés… avec l’engagement d’y réaliser de gros travaux pour les réhabiliter » écrit Capital . Et c’est là qu’est le hic. « S’inspirant de la commune de Liverpool dans le nord de l’Angleterre, la ville de Roubaix a ficelé le dispositif dans le but de réhabiliter des maisons laissées à l’abandon et de redonner de l’attractivité à certains quartiers. “Les maisons proposées à la vente appartiennent toutes à la commune, qui prendra en charge les frais de transaction”, explique Milouda Ala, adjointe au Logement de la ville » explique le magazine.

En fait, ceux qui décideront d’acheter une maison à un euro, devront accepter de suivre un cahier des charges préétablis de travaux pour une remise à neuf. Avec une petite marge de manœuvre, ils devront cependant satisfaire à des critères spécifiques. Et même si des dossiers d’aide peuvent être déposés auprès de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), l’opération finit par être modérément intéressante du point de vue comptable. « D’après les chiffres que nous a communiqués la ville, les devis établis pour réhabiliter la plus petite des maisons - deux-pièces -, située rue Bourdaloue, dans le quartier de la Pile (à l’Est de la ville), s’établissent entre 63.000 euros et 100.000 euros, selon que vous soyez éligible ou non aux aides travaux mises en place. Soit entre 980 et 1.560 euros le mètre carré pour acquérir un bien réhabilité à neuf, quand le prix moyen ressort entre 850 et 900 euros le mètre carré dans la rue pour les biens dans l’ancien » ajoute Capital.