NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

La Nintendo PlayStation vendue 360.000 dollars




9 Mars 2020

Pour les collectionneurs de jeux vidéo ou tout simplement d’objets high-tech historiques, c’est plus ou moins le Saint Graal : le seul et unique exemplaire, un prototype, de Nintendo Playstation. Car oui, à un moment donné de l’histoire, Nintendo et Sony sont passés à un cheveu de devenir partenaires. Finalement, le projet tombe à l’eau… au grand dam de Nintendo d’ailleurs.


La Nintendo PlayStation… qu’est-ce que c’est ?

Wikimedia
Wikimedia
Tout a commencé au tout début des années 1990 : Nintendo connaît alors une période de gloire absolue, leader incontesté du marché des consoles qu’il domine avec la NES. L’entreprise est alors en train de développer la Super Nintendo, qui sortira en 1990 au Japon, en 1991 sur le marché nord-américain et en 1992 en Europe. Pour l’occasion, Nintendo s’est approchée de Sony pour développer un concept : une console hybride capable de lire à la fois des cartouches, format de prédilection du groupe japonais, et des CD. C’est la Nintendo PlayStation.

Mais voilà, en 1991, au lendemain de l’annonce du projet par Sony au prestigieux CES de Las Vegas, Nintendo annonce son abandon et son partenariat avec Philips. Une erreur stratégique : Sony décide de se lancer à son tour sur le marché des consoles de salon et sort, en 1994, la PlayStation. Depuis, le groupe enchaîne les records, la PlayStation 2 étant encore aujourd’hui la console la plus vendue de l’histoire.

Le prototype de Nintendo vendu aux enchères

Perdu de vue, le prototype est retrouvé par hasard lors d’une vente aux enchères en 2009 : elle faisait partie des affaires abandonnées d’Olaf Olafsson, fondateur de Sony, au moment de la faillite de son entreprise Advanta. C’est Terry Diebold, employé de Verizon, qui avait misé 75 dollars sur le lot d’objets.

Comprenant seulement par la suite sa valeur, Terry Diebold a fait une grosse publicité au prototype et a même demandé à un ingénieur de le remettre en marche. Fonctionnel, il a été vendu pour 360.000 dollars en mars 2020 à Greg McLemore, collectionneur de consoles et bornes d’arcade qui a fait fortune durant la bulle internet dans les années 2000.