NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

La fin de la peine de mort au Colorado




27 Février 2020

Aux États-Unis, comme dans d’autres pays démocratiques du monde comme le Japon, la peine de mort est encore en vigueur. Aucune loi fédérale n’interdit en effet la peine capitale, mais, doucement, la législation locale évolue. Le Colorado est le dernier État à avoir décidé de changer la législation en vigueur et d’interdire la peine de mort.


Un vote serré des députés locaux

Pixabay/Ciker-Free-Vector-Images
Pixabay/Ciker-Free-Vector-Images
Les États-Unis restent un pays fortement attaché à la Bible et aux traditions, ce qui explique qu’aucune loi fédérale et qu’aucun Président n’ait tenté d’interdire la peine de mort sur l’ensemble de son territoire. Ainsi, même Obama, pourtant considéré progressiste, n’était pas défavorable à la peine capitale, tout du moins d’un point de vue politique.

Dans l’Amérique de Donald Trump, républicain et conservateur, il est donc impossible que le débat sur la peine de mort soit mis sur la table au niveau global, mais il est également étonnant qu’un nouvel État décide de supprimer cette peine. Le Colorado l’a fait, après un vote serré et des débats très compliqués entre les Républicains, à l’opposition, et les Démocrates.

Trois condamnés sauvés

Actuellement, dans l’État du Colorado, trois condamnés sont en attente d’exécution. Le gouverneur du Colorado, le démocrate Jared Polis, a déjà déclaré qu’il fera de son possible pour commuer au plus vite la peine capitale en ce qui sera désormais la peine maximale en vigueur dans le pays : la prison à perpétuité sans possibilité de remise de peine. Les trois condamnés seront donc sauvés.

La loi, votée le mercredi 26 février 2020 et adoptée par 38 voix contre 27, entrera en vigueur le 1er juillet 2020. Ce jour-là, le Colorado deviendra officiellement le 22ème État américain à avoir supprimé la peine de mort, qui reste malgré tout en vigueur dans la majorité du pays. En 2019, 22 exécutions ont été recensées.